Fun Radio, première radio de France sur les réseaux sociaux

Fun Radio s'impose comme radio française leader sur les réseaux sociaux.
Ecrit par

Alors que Fun Radio est en compétition permanente avec NRJ et Virgin Radio sur le créneau des radios destinées à un public jeune, là où sa supériorité s’exprime n’est pas sur le terrain des audiences, mais sur celui des réseaux sociaux !

Il y a quelques jours, une grande rivalité opposait ouvertement NRJ et Fun Radio en termes de leadership sur le secteur de la dance musique, sur leur créneau du samedi soir. En effet, après la parution des derniers chiffres de Médiamétrie, chacune des deux stations revendiquait la première place au niveau des audiences. Si le duel reste ouvert sur ce terrain-là, en matière de popularité sur les réseaux sociaux, Fun Radio peut en revanche clamer sa supériorité en toute légitimité. Le compte Facebook de la radio vient en effet de passer le cap des 1 600 000 fans, confortant ainsi sa place parmi les leaders des marques médias françaises, devant toutes les radios généralistes, y compris NRJ donc, et tous les titres de presse. Sur Twitter, le compte officiel de la station culmine aussi à 650 000 followers, ce qui fait d’elle la deuxième marque médiatique la plus suivie en France, juste derrière TF1 et son million de followers, et devant toutes les radios généralistes.

Enfin, sur Google+, ce jeudi, le compte Fun Radio dépassait la barre des 100 000 abonnés. Autres chiffres qui témoignent de la présence massive de la radio jeune sur les supports numériques, c’est que l’application Fun Radio compte 3,6 millions de téléchargements et que les vidéos mises en ligne par la radio sur YouTube et Dailymotion ont déjà été vues plus de 26 millions de fois. C’est une bonne période pour Fun Radio qui, pas plus tard que la semaine dernière, se félicitait du succès de sa dernière campagne "Bruno paie vos factures", fortement relayée sur Facebook, comme l’explique un communiqué de la station : "Des centaines de selfies et des photos des auditeurs (parfois détournés ou mis en scène) ont envahi les réseaux sociaux". Il faut dire que la station misait beaucoup sur cette publicité, relayée dans pas moins de 42 grandes villes.

Source : Radio Actu - Crédit : Fun Radio