Société

Ghosting, benching, stashing, les particularités des Millennials en matière de séduction

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Ghosting, benching, stashing, les particularités des Millennials en matière de séduction

Vous pensez connaître les Millennials ? Très bien, mais connaissez-vous leur vocabulaire ? C'est le moment de le découvrir en faisant un point sur les tendances qui rythment la vie sentimentale de la jeune génération.

La rédaction d'Air of melty vous en parle au quotidien, les moins de 35 ans ne ressemblent en rien (ou presque) à leurs aînés. Cela se ressent particulièrement dans leur manière de consommer et dans leur manière d'envisager leur rapport au marché de l'emploi. Sachez que cela se remarque également dans toutes les actions de leur quotidien, et notamment dans leurs relations amoureuses. Au-delà du fait que les Millennials se servent principalement de leur mobile pour flirter, grâce à des applis dating, des SMS ou encore des messages échangés sur les réseaux sociaux, des différences notables se font remarquer jusque dans la manière de se comporter. L'été dernier, nous vous avions présenté le ghosting, alias le nouveau mode de rupture des jeunes misant sur un silence radio sur tous les fronts, sans donner d'explication. Plus récemment, nous vous parlions du cushioning, à savoir une nouvelle habitude de la jeune génération consistant à assurer ses arrières en cherchant un nouveau partenaire potentiel tout en étant déjà en couple. Et bien sachez que ces deux pratiques ne sont pas les seules à trouver leur place dans la vie des moins de 35 ans. C'est parti pour un tour d'horizon des nouveaux termes à connaître !

Les histoires de couples des jeunes ont de quoi vous surprendre !
Crédit : Pixabay

Comme le présente le site Business Insider UK, le premier terme à connaître en cette année 2017 pour comprendre les relations amoureuses des jeunes, c'est la notion de "stashing". Kézako ? Il s'agit du fait que la personne avec qui l'on sort ne nous présente à personne dans son entourage, que cela soit la famille ou les amis, et qu'il ne partage rien à notre propos sur les réseaux sociaux. En gros, il fait de vous son partenaire secret, dont personne ou presque ne connaît l'existence. De son côté, le "zombie-ing" s'impose comme étant la suite logique du "ghosting" : il s'agit de la réapparition soudaine de quelqu'un qui avait disparu de votre vie et qui vous envoie finalement un nouveau message sur Facebook ou WhatsApp en prenant de vos nouvelles et en vous proposant de vous revoir. Grâce aux réseaux sociaux, cette attitude est largement facilitée et peut prendre des formes diverses. Il peut en effet s'agir d'un message direct mais aussi d'un like ou d'un commentaire sur un post Facebook ou Instagram par exemple ! D'ailleurs, en parlant du ghosting, une nouvelle technique a fait son apparition : le "slow fade", qui consiste à s'effacer plus lentement de la vie de la personne. Pour sa part, le "benching" consiste à se retrouver sur le banc de touche au moment d'une discussion portant sur la nature réelle d'une relation : un partenaire peut ainsi être placé en position d'attente le temps que l'autre personne continue de regarder autour d'elle pour "trouver mieux". Plutôt dur, n'est-ce pas ?

Le site Business Insider parle aussi du phénomène "catch and release", à savoir une technique adorée par les passionnés de chasse en tout genre : ces derniers s'impliquent à fond dans la phase de séduction, avant de se désengager complètement une fois l'objectif atteint et de passer à la cible suivante. De son côté, la tendance "breadcrumbing" désigne le fait qu'une personne semble s'intéresser à vous tout en ayant l'air de rejeter l'idée d'une relation stable et engagée. Il vous fait marcher au rythme de ses belles phrases sans que rien ne se passe au final. Par ailleurs, on découvre la popularité des termes "catfishing" et "kittenfishing". Le premier consiste à se faire passer pour quelqu'un d'autre en ligne pour séduire. Le second, moins dramatique, consiste à se montrer de façon exagérément positive sur les applis dating, en mentant par exemple sur quelques aspects de sa vie. Enfin, sachez que, en ce mois d'octobre, les Millennials sont en plein dans la "Cuffing Season", ce qui signifie tout simplement qu'ils sont plus intéressés que jamais pour trouver un partenaire, pour partager de longues soirées d'hiver devant un bon film en ayant de la compagnie. Comme quoi, le printemps n'est pas forcément la seule saison des amours !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les #ErasmusDays s'invitent à travers l'Europe et en France les 13 et 14 octobre prochains
À lire aussi
Les moins de 25 ans, tous veggie ou futurs veggie ?
À lire aussi
66% des jeunes femmes âgées de 25 à 30 ans se disent ambitieuses, génération d'entrepreneures !
À lire aussi
L'importance d'aliments "trois fois bons" pour séduire une jeune génération gourmande et exigeante
À lire aussi
Les Millennials, une génération de photographes désireux de capter tous les moments du quotidien
À lire aussi
Société : La crise des 25 ans, une réalité pour la jeune génération ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 1 jour

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Ghosting, benching, stashing, les particularités des Millennials en matière de séduction
Pixel de tracking