Le rendez-vous ciné

Jurassic World : Meilleur démarrage international de tous les temps, la folie dinosaures décryptée

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un carton mondial !

Vous n'avez certainement pas pu y échapper, les dinosaures sont de retour, au moins sur grand écran. Et le moins que l'on puisse dire c'est que, visiblement, la planète entière attendait leur retour ! Le film de Colin Trevorrow avec Chris Pratt et Omar Sy a ainsi explosé toutes les prévisions en devenant le premier long métrage de l'histoire à générer plus de 500 millions en un week-end. Les raisons d'un tel succès, c'est par ici !

Nous vous en parlions il y a trois semaines, c'est aujourd'hui confirmé : Jurassic World a opéré un lancement phénoménal auprès des jeunes au cinéma la semaine passée. Dès le mois dernier, les analystes se voyaient très optimistes, en estimant que Jurassic World pourrait ainsi rapporter plus de 100 millions de dollars de recettes pour son premier week-end dans les salles américaines. Si ce score est impressionnant de base, il l'était encore plus sachant que Jurassic Park 3 avait rapporté 181 millions de dollars il y a 15 ans....pour son exploitation totale ! Aujourd'hui, si Jurassic World ne figure pas (encore) dans les Hot Topics des meltynautes, la suprématie du long-métrage est en tout cas attestée : ce week-end, le quatrième volet de la franchise Jurassic Park a généré pas moins de 204,6 millions de dollars aux Etats-Unis, réalisant alors le deuxième meilleur démarrage de tous les temps, derrière le premier volet de The Avengers. Mais ça, c'est pour les Etats-Unis. A l'international, c'est différent...puisque c'est encore mieux ! Comme le révèlent les médias aujourd'hui, "le film s'est imposé en tête du box-office dans tous les pays où il est sorti cette semaine, sans exception. Résultat, il a généré pas moins de 511 millions de dollars dans le monde, devenant le premier long métrage de l'histoire à passer la barre des 500 millions de dollars pour son premier week-end d'exploitation". Un véritable raz-de marée !

Crédit : Universal

Comment expliquer ce carton ? Pour Paul Dergarabedian, de la société spécialisée Rentrak, qui s'est confié à l'AFP, "il y a beaucoup de raisons pour lesquelles Jurassic World dévore le box-office comme un Indominus Rex affamé. De fait, quand le premier opus, Jurassic Park, est sorti, il avait déjà fait tomber le record d'alors en générant plus de 50 millions de dollars de recettes en un week-end. Cet univers mêlant science qui part en vrille et hommage aux dinosaures que tout le monde a étudiés à l'école avait alors séduit, et continue de fasciner le monde entier". Jurassic World a ainsi profité d'une attente créée chez les spectateurs, qui attendaient avec impatience un retour en enfance avec le mélange de frissons, d'excitation et de fascination proposé par le célèbre parc. Le film bénéficie d'une stratégie de rétromarketing bien menée, avec de nombreuses allusions au classique qui a marqué toute une génération, qui s'est de nouveau précipitée dans les salles obscures ce weekend. D'autre part, en plus d'un teasing très bien pensé avec des images diffusées au compte-goutte pour conserver la magie du parc et l'aspect terrifiant des nouveaux dinosaures mis en action, le film profite d'un casting très attractif avec Omar Sy, l'une des personnalités préférées des jeunes Français et Chris Pratt, un acteur qui parvient à la fois à conquérir les hommes et les femmes. D'ailleurs, s'il y en a bien un qui ne doutait aucunement du succès du nouveau long-métrage de Colin Trevorrow, c'est bien Steven Spielberg, qui a ainsi déclaré lors d'une conférence de presse que Jurassic World est "un film qui appartient au monde entier". Le message est visiblement bien passé !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Liebig régale littéralement ses détracteurs avec leurs critiques

En cette fin d'année 2019, la marque de soupes Liebig signe une campagne à la fois provocante et terriblement gourmande : pour mettre tout le monde d'accord sur la qualité de ses nouvelles soupes, l'enseigne a envoyé ses nouvelles recettes à ceux qui avaient publiquement critiqué Liebig sur les réseaux sociaux.

Liebig régale littéralement ses détracteurs avec leurs critiques
Jurassic World : Meilleur démarrage international de tous les temps, la folie dinosaures décryptée
Pixel de tracking