Le luxe premium et accessible en plein essor, une tendance portée par la Génération Y

Ecrit par

Les Millennials, une génération attirée par le luxe ? C'est indéniable. Mais par quel genre de luxe au juste ? Selon une nouvelle étude signée EY, c'est avant tout le luxe premium et le luxe accessible qui les séduisent. Mais ça veut dire quoi ?

La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, entre l'univers du luxe et les jeunes, ça matche pas mal du tout en cette année 2018 ! En fait, à ce sujet, le mois dernier, nous vous faisions savoir que, selon une étude menée par DISKO en France fin 2017, près d'un consommateur du luxe sur deux est un Millennial aujourd'hui, soit un chiffre considérable. En matière de luxe, comme nous l'expliquait le planning stratégie de l'agence dans une interview, les attentes et les besoins de la jeune génération se distinguent de celles de leurs aînés avec les notions de surprise et d'expérience qui prédominent désormais. Au-delà de cela, il semblerait que l'influence des Millennials soit en train de transformer l'ensemble du marché du luxe. En effet, selon une nouvelle étude signée EY, ce dernier se développe désormais en s'organisant autour de trois segments : le luxe traditionnel, le luxe accessible et le luxe premium. Et, en la matière, c'est désormais le luxe Premium qui est en plein essor, avec 59% des personnes interrogées qui déclarent associer articles de luxe et articles accessibles.

Comme l'explique l'étude relayée par le site L'ADN, "du côté de l’offre comme de la demande, les marques Premium et Luxe Accessibles bénéficient de conditions favorables pour leur développement, aux dépends du luxe traditionnel". Ce qui fait notamment que ces deux secteurs soient en phase d'accélération, c'est le fait que l'heure est au style décontracté et à l'achat de pièces du quotidien, sans oublier le fait que de nombreuses marques de luxe s'associent aujourd'hui à des marques moins haut de gamme dans le cadre de collections capsules. Ainsi, comme l'explique le site L'ADN, "le style décontracté est en vogue sur le podium comme dans les magazines. Dans les placards, les sweatshirts Kenzo séduisent plus que les tailleurs Chanel. L’engouement des consommateurs, les millennials en tête, pour les doudounes, baskets ou autres pièces de streetwear, favorise le développement des enseignes Premium. En 2016, les ventes de baskets de marques de luxe traditionnel ont généré 3 milliards d’euros contre les 7 milliards d’euros réalisés par des marques plus abordables. Et ce n’est pas Kanye West et ses Yeezy qui s’en plaindrait". En somme, si les jeunes sont effectivement attirés par les marques de luxe, ils ne veulent pas pour autant se donner un genre très chic. On vous aura prévenu, l'univers du luxe est en pleine transformation...et c'est la génération Y qui donne le ton !

Crédit : X