Société

Le mariage beta, la nouvelle tendance de la génération Y qui cherche des mariages à durée déterminée

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La vision du mariage est en pleine évolution.

L’été, c’est la saison des mariages, c’est bien connu. Si la génération Y ne compte pas remettre cela en cause, elle est en tout cas en train de donner une toute nouvelle dimension à l’union si longtemps jugée comme étant sacrée. Entre mariage beta, présidentiel ou immobilier, les jeunes sont à la recherche d’une nouvelle vision du mariage, analysée par ici.

La semaine dernière, Air of melty vous parlait des jeunes à la recherche de l’amour et qui se lançaient dans le phénomène des pheromone party, avec instantanéité, expérience inédite et odeurs à tout va pour ce nouveau genre de speed-dating bien particulier. Aujourd’hui, nous vous parlons des jeunes qui ont trouvé l’amour. Le vrai, le seul, le grand amour. La suite logique de cet amour fusionnel et passionnel, pensez-vous, serait de passer par l’église (ou au moins par la mairie) dans le cadre d’un mariage, jour inoubliable par excellence, afin de sceller cette union pour l’éternité ? Détrompez-vous, la génération Y n’a pas du tout la même vision du mariage que ses aînés. C’est en tout cas ce que relate un article du Time, en s’appuyant sur une étude réalisée par l’institut USA Network, qui a interrogé 1000 jeunes âgés de 18 à 34 ans afin de cerner leur vision du mariage. Pour la génération Y, mariage ne rime plus avec union éternelle.

Les divers types de mariages qui conviendraient aux jeunes.
Crédit : X

Ainsi, 43% des jeunes sondés opteraient pour un mariage ‘beta’, à savoir une union qui pourrait être formalisée ou dissoute après une période d’essai de deux ans ! De même, un jeune sondé sur cinq (21%) souhaiterait la mise en place d’un mariage ‘présidentiel’, dans lequel les vœux dureraient quatre ans, avec la possibilité de les renouveler pour plusieurs mandats (à l’infini si l’amour perdure) mais donnant ainsi la possibilité aux principaux concernés de sortir de l’union relativement facilement. D’autre part, plus des deux tiers des jeunes sondés (36%) opteraient pour un mariage ‘immobilier’, avec des licences garanties sur 5, 7, 10 ou 30 ans, à l’issue desquelles le mariage pourrait être renégocié en vue d’être prolongé. Enfin, 10% des jeunes seraient pour la mise en place d’un mariage ‘à partenaires multiples’. Melissa Lavigne-Delville, auteure de l’étude, a justifié ces différentes réponses au Time en expliquant que la génération Y, étant habituée à être confrontée à de multiples options dans sa vie quotidienne, cherche simplement à en faire de même au sujet du mariage, quelque peu désacralisé.

Plus besoin de croiser les doigts pour s'engager.
Crédit : X

"Cette génération est habituée à l’idée que la vie est un travail en évolution constante, donc l’idée d’un mariage beta a du sens pour elle. Ce n’est pas une question de refus de l’engagement, c’est juste que les jeunes sont vifs et ouverts au changement", déclare-t-elle. Fixer des durées de contrat de mariage permettrait également aux jeunes d’éviter les divorces, de plus en plus fréquents, en attendant simplement l’expiration de leur union manquée. Heureusement, que les éternels romantiques se rassurent, un tiers des jeunes de la génération Y ose encore se lancer dans un mariage sans date de péremption annoncée : 31% des jeunes sondés de l’enquête menée par USA Networks affirment se sentir plus intéressés par un mariage ‘Jusqu’à ce que la mort nous sépare’, avec le divorce considéré comme non envisageable. Comme quoi, la romance n’a pas dit son dernier mot, mais le côté pragmatique des jeunes non plus ! En France, selon une étude publiée en janvier dernier, 45% des moins de 30 ans en couple sont mariés, contre les trois quarts de l’ensemble des couples en France.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le célibat des jeunes aujourd’hui, handicap pour demain ?
À lire aussi
Bonheur, passion, partage et découverte au cœur des préoccupations des jeunes
À lire aussi
8 jeunes urbains sur 10 adeptes de l’économie du partage
À lire aussi
Voyages : Glamping, le nouveau camping tendance chez les jeunes ?
À lire aussi
Génération Z : Une génération d’entrepreneurs qui pourrait révolutionner le commerce traditionnel !
Encore plus de contenus
Nomination

Acast France : Ilias Chaumont nommé Product Owner

En ce mois de février 2020, Acast France, la plateforme indépendante et leader mondial du podcast, annonce l'arrivée d'une nouvelle recrue en la personne d'Ilias Chaumont, en tant que Product Owner. Mais quelle sera sa mission à ce poste ?

Acast France : Ilias Chaumont nommé Product Owner
Marketing

Eric Briones, “Une marque qui ne collabore pas avec la jeune génération se prendra le choc Z en plein visage” (EXCLU)

Avez-vous déjà entendu parler du “Choc Z” ? En quelques mots, il s’agit d’un terme qui montre à quel point les 15-25 ans promettent de chambouler le monde du marketing, notamment sur le marché du luxe, avec leurs nouvelles attentes et leurs nouveaux comportements. Eric Briones, co-auteur d’un livre sur le sujet, nous dévoile son point de vue d’expert sur le sujet.

Eric Briones, “Une marque qui ne collabore pas avec la jeune génération se prendra le choc Z en plein visage” (EXCLU)
Le mariage beta, la nouvelle tendance de la génération Y qui cherche des mariages à durée déterminée
Pixel de tracking