M6

M6 : Rising Star démarre (très) mal aux USA, de quoi inquiéter M6 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
La version américaine a fait un flop pour sa grande première !

Ce sera le programme événement de la rentrée : M6 prépare l’arrivée sur le petit écran de Rising Star, son tout premier télé-crochet interactif, qui surfera sur la tendance de la Social TV, en plein essor avec près d’un jeune sur deux la sollicitant. Si le groupe M6 croit beaucoup au potentiel de l’émission, qui a fait fureur en Israël, les nouvelles venues de l’autre côté de l’Atlantique, où le programme vient d’être lancé, ne sont pas forcément très rassurantes…

En fin de semaine dernière, Air of melty vous a dévoilé le premier trailer de Rising Star, le premier télé-crochet interactif de M6, qui devrait débarquer à la rentrée prochaine sur le petit écran. Le groupe M6 mise énormément sur ce nouveau projet d’émission, qui fait la part belle à la Social TV, alias l’interaction entre un programme et ses téléspectateurs via les réseaux sociaux et Internet, le phénomène en vogue du moment pour capter l’attention des jeunes. En effet, il y a quelques temps, une étude avait permis d’établir que 47% des 18-34 ans considéraient que la Social TV boostait leur intérêt pour un programme. Pour renforcer la proximité avec ses jeunes téléspectateurs, M6 a même signé un partenariat exclusif avec Facebook pour l’arrivée de Rising Star. Alors que les chanteurs en herbe performeront devant un rideau digital et se retrouveront soumis en direct aux votes du public, avec l’obligation de récolter 70% de votes positifs pour pouvoir continuer l’aventure, les téléspectateurs pourront voter grâce à une application spéciale ou grâce à Facebook. Si l’aventure Rising Star ne commencera qu’en septembre en France, elle a déjà démarré aux Etats-Unis, où ses débuts inquiètent quelque peu…

Crédit : wat

Dimanche 22 juin, la chaîne américaine ABC a diffusé pour la première fois Rising Star, le programme conçu en Israël où il a été un carton phénoménal. Malheureusement, outre Atlantique, la réaction des téléspectateurs et des médias a été bien différente. Dès le lendemain de sa diffusion, l’émission, portée par le chanteur Josh Groban ainsi que les experts du jury Kesha, Ludacris et Brad Paisley, a été fortement critiquée par tous les journalistes, d’Entertainment Weekly à Billboard, en passant par le Washington Post. Tous ont noté un manque d’alchimie entre les membres du jury et surtout un manque de talent chez les candidats participant au programme. Visiblement, le public n’a pas non plus été convaincu puisque la première de l’émission n’a réuni que 5 millions d’Américains, avec des chiffres en déclin au fur et à mesure que le programme avançait. Sur les 18-49 ans, Rising Star a attiré 1,9 millions de téléspectateurs. Ces résultats sont synonymes de l’un des plus mauvais démarrages pour un télé-crochet depuis 2006 sur le câble de la télévision américaine. A l’heure où les jeunes américains sont beaucoup plus actifs en matière de Social TV que ne le sont les jeunes français, l’échec du programme aurait de quoi inquiéter M6 quant à la réception de son adaptation…

L'émission débarquera en France à la rentrée.
Crédit : M6

Pour la version française de Rising Star, selon le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France, David Hallyday, Cali, Cathy Guetta et Morgan Serrano devraient composer le jury d’experts. Des noms connus du public, qui pourraient le convaincre de regarder la première émission et ainsi se laisser séduire par le programme. En tout cas, les candidats semblent d’ores et déjà convaincus par le télé-crochet puisque Florence Duhayot, directrice générale de Studio 89, affirme que plus de 17 000 candidatures ont déjà été envoyées. Les télé-crochets sont plutôt populaires en France, comme l’a récemment prouvé le retour gagnant de la Nouvelle Star sur D8, ce qui fait peut-être partir Rising Star avec une longueur d'avance. D’autre part, pour sa saison 3 de The Voice, TF1 a décidé d’amplifier sa stratégie de Social TV pour l’arrivée de ses primes en direct, en renforçant notamment sa présence sur Vine et Twitter et en lançant un défi de la #VoiceNomination, surfant sur le succès de la NekNomination, un défi à boire lancé sur Facebook. La stratégie s’était montrée payante pour l’émission de TF1 puisque, si les audiences de la demi-finale de The Voice 3 étaient en baisse, l’émission avait connu un record sur les réseaux sociaux, en s’imposant comme le programme le plus commenté de la soirée sur Twitter, avec le record de la saison battu, pour atteindre le chiffre impressionnant de 195 000 tweets échangés pendant le prime, selon l’observatoire Seevibes. Ces nouvelles données laissent à penser que M6 a donc bel et bien une chance à jouer avec son nouveau programme, même si rien n’est gagné d’avance.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
M6 Mobile : Street Magic, une campagne axée sur la magie 2.0 pour fasciner et engager les jeunes
À lire aussi
M6 : Victoire d’Aboville nommée chef de projet aux programmes de flux de W9
À lire aussi
M6 : #TasPasduGloss, la nouvelle émission de beauté participative qui veut engager les jeunes filles
Encore plus de contenus
M6 : Rising Star démarre (très) mal aux USA, de quoi inquiéter M6 ?
Pixel de tracking