Oasis

Oasis ressuscite le jeu Flappy Bird

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Oasis surfe souvent sur l'actualité pour promouvoir sa marque.

En début de semaine, la disparition soudaine de Flappy Bird, le jeu phénomène sur smartphone de ces derniers mois, a provoqué le chaos chez les joueurs accros. Heureusement, Oasis a trouvé la solution pour les calmer, grâce à ses jus de fruit bien évidemment !

Après avoir réussi la prouesse d’être N°1 de l’Apple Store et de Google Play dans plus de 100 pays en seulement dix mois d’existence, le jeu pour smartphone Flappy Bird, au gameplay très addictif, a soudainement disparu en ce début de semaine. En cause, Dong Nguyen, le Vietnamien à l’origine de l’application a été accusé de plagiat puis assailli de mentions, à tel point qu’il a décidé de renoncer à son jeu et de le retirer du marché, pour le plus grand malheur des accros, des jeunes pour la plupart. Ce retrait soudain du jeu, dans lequel il faut simplement faire passer un petit oiseau entre des tuyaux en tapotant l’écran, a créé un énorme buzz dans la sphère médiatique, avec notamment des téléphones encore équipés de Flappy Bird qui se vendent à prix d’or sur eBay depuis lundi. Alors que les jeux Farmville, Angry Birds et même Candy Crush affichaient un succès en déclin ces derniers mois, Flappy Bird était monté en flèche et a disparu alors qu’il était à son sommet, étant téléchargé près de trois millions de fois par jour pas plus tard que la semaine dernière.

Oasis, la première marque de boisson aux fruits non gazeuse en France avec 782 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011, a bien cerné le coup marketing et a sauté sur l’occasion pour se mettre en avant, comme elle le fait régulièrement, avec ses mascottes de fruits qui revisitent l’actualité. Aujourd’hui, la marque a donc mis en ligne son propre jeu, très similaire à Flappy Bird, avec simplement une orange à la place de l’oiseau, et introduit par ce tweet rappelant toujours l’univers du jus de fruits : "En mangue de Flappy Bird ? Surfruise, on a refruiscité Flappy Bird !" Vu l’engouement toujours suscité autour de ce jeu phénomène et extrêmement addictif, nul doute que la marque peut marquer un grand coup auprès des joueurs frustrés, certainement très nombreux. Flappy Bird, entièrement gratuit et uniquement financé par des bannières publicitaires, rapportait 50 000 dollars par jour à son éditeur, comme il l’avait lui-même expliqué au site américain The Verge. Alors, même si c’est fini, certains surfent encore sur la vague de son succès !

Flappy Bird a fermé du jour au lendemain.
Crédit : flappy bird
Oasis a dévoilé son jeu, Flafruit Orange !
Crédit : Orangina Schweppes
Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Oasis : "Be Fruit, Be Tropical", un single pour sa nouvelle campagne
À lire aussi
Oasis : Shortlinks signe le nouveau packaging de sa gamme
À lire aussi
Oasis : "Captain Ananamerica", sa nouvelle campagne de brand entertainment
À lire aussi
Oasis : "L’Effet Papayon ", nouvelle websérie des petits fruits à grands moyens
Encore plus de contenus
Mobile il y a 3 jours

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos

Tagether, la nouvelle appli idéale pour les jeunes en recherche de bons plans ? En ce début d'année, le service se fait remarquer grâce à son concept qui a tout pour plaire à la jeune génération bercée par les influenceurs : il propose à chacun de devenir une sorte de micro-influenceur...

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos
Oasis ressuscite le jeu Flappy Bird
Pixel de tracking