Publicité : SuperBowl 2015, les annonces qui ont tout compris aux jeunes

Katy Perry a fait le show, les annonceurs aussi !
Ecrit par

Hier, les Etats-Unis et bien plus ont vibré au rythme du SuperBowl américain. Officiellement soirée de sport, le SuperBowl est en fait devenu aujourd'hui une grande fête de la publicité, avec pas moins de quarante-huit minutes de publicités sur 3h10 de programme ! Sur toutes ces minutes, Air of melty a retenu les spots qui, selon nous, ont bien compris comment toucher et engager les jeunes. Le verdict, c'est par ici !

Ce weekend, se déroulait THE événement attendu par tout un pays et bien plus encore : le SuperBowl 2015, suivi par des centaines de millions de téléspectateurs aux quatre coins du monde. Air of melty vous en a parlé hier, le SuperBowl 2015 est l'événement pub qui engage les jeunes Américains à ne surtout pas rater pour les marques, même si c'est un rendez-vous qui coûte très cher ! Officiellement, le Superbowl est avant tout un match de football américain marqué par une mi-temps faisant honneur à la musique pop. Ainsi, Madonna, Beyonce, Bruno Mars et Katy Perry cette année font par exemple partie des célébrités contactées pour animer la soirée. Mais cette soirée de sport et de musique va bien plus loin : c’est aussi une fête de la publicité, avec des spots portés par des stars en tout genre pour des intrigues toujours plus folles et des montants toujours plus exorbitants. Au total, on compte quarante-huit minutes de pub sur 3h10 de programme, c'est dire ! Les marques en tout genre se bousculent pour être mises en avant lors de cet événement, de l'industrie alimentaire à l'industrie du cinéma, en passant par l'automobile, la restauration, la mode ou encore le secteur de la beauté. Et cela, malgré le fait que le spot publicitaire coûtait cette année aux annonceurs la modique somme de 4,5 millions de dollars (3,9M€) les trente secondes de diffusion. Soit, rapporté à une échelle encore plus courte, 150.000 dollars (129.000€) la seconde de diffusion. Maintenant l'événement passé, découvrez tout de suite les publicités qui ont marqué la soirée.

Dans notre sélection, nous avons tenu à mettre en avant des publicités qui ont, semble-t-il tout compris à ce que les jeunes attendent de la part d'une marque en 2015, entre humour, auto-dérision et expériences shopping toujours plus uniques. A noter que, côté cinéma, les bandes-annonces censées titiller la curiosité des téléspectateurs n'ont pas manqué non plus : Fast & Furious 7, Jurassic World, 50 Shades of Grey ou encore Ted 2 et Tomorrowland ont ainsi dévoilé de nouvelles images inédites de leurs longs-métrages. L'enjeu est de taille pour toutes les marques qui décident de diffuser des spots TV lors de cet événément hyper médiatisé, de par l'audience incroyable dont elles peuvent profiter et également de par l'engagement dont témoigne cette audience, passionnée par la soirée. L'enjeu est d'ailleurs d'autant plus fort que le SuperBowl ne cesse de battre ses propres records en ce qui concerne l’audience télévisée sur le sol américain. En effet, si les chiffres exacts n'ont pas encore été dévoilés, la retransmission du match entre les New England Patriots et les Seahawks de Seattle hier soir, a en tout cas permis à NBC d’afficher une audience en hausse de 4% par rapport à l’an passé, mettant alors en lumière le fait que l’événement sportif a été suivi par 49,7% des téléspectateurs Américains, avec même un pic lors du retour des Patriots, quelques instants avant la fin de la rencontre (52,9%). Et alors que les Américains (et les autres) ont les yeux rivés devant leur écran, les annonceurs font leur pub, au sens propre comme au figuré !

Crédit : Inf, Abaca