Snapchat : ONDAzul fait sa publicité sur l’application pour sensibiliser les jeunes

L'utilisateur moyen de Snapchat a 18 ans.
Ecrit par

La fondation brésilienne ONDAzul a décidé de se servir de l’application Snapchat pour s’adresser à un public jeune et le sensibiliser davantage et efficacement à la cause environnementale.

Depuis 2011, l’application Snapchat permet à ses utilisateurs de s’échanger des photos visibles pendant un court laps de temps allant de 1 à 10 secondes. La plupart des (jeunes) usagers s’en servent pour partager des moments stupides de leur vie ou s’envoyer des sextos éphémères. Loin de cet usage plutôt futile, une agence brésilienne NBS (Nobullshit) vient de dévoiler une opération publicitaire lancée sur Snapchat pour l’association ONDAzul, une fondation qui lutte pour la protection de la planète. Toutes deux ont choisi de passer leur publicité sur l’application de partage de photos et de vidéos éphémères car elle s’adresse à un public jeune, public auquel elles souhaitaient justement s’adresser, pour mettre en lumière un message de prévention.

L’ONG s’est donc créée un profil et poste régulièrement des messages intitulés "SnapFacts", qui informent les usagers sur des faits réels qui se passent dans le même laps de temps que le visionnage de ces clichés. Par exemple, toutes les 10 secondes, les océans sont pollués. Ou encore, toujours toutes les 10 secondes, 4 km² de la forêt amazonienne sont détruits. Ces derniers mois, alors que le nombre de ses utilisateurs est en forte progression, Snapchat est de plus en plus détourné de son aspect récréatif, avec les marques s’en servant directement pour leurs campagnes publicitaires.

Ainsi, la série Girls de HBO avait ouvert le bal 2014 de la publicité sur Snapchat en dévoilant des images inédites de la série à ceux qui s’abonnaient à son compte. Aussi, il y a quelques jours, airofmelty.com vous avait aussi rapporté un autre type de détournement opéré sur l’application, avec l’agence de communication DDB qui aidait les jeunes à trouver un stage grâce à Snapchat. Le journal économique Forbes rappelle que, début 2014, le réseau comptait 50 millions de membres, avec un âge médian de 18 ans pour ses utilisateurs, contre 40 ans pour Facebook par exemple. Et, selon une étude de Sumpto portant sur une population de 1650 étudiants des Colleges américains, 73% de ces jeunes internautes seraient prêts à ouvrir un "Snap" d'une marque qu'ils connaissent et 45% le feraient également pour une marque qui leur est inconnue.

Source : L'Expansion / L'ADN - Crédit : NBS, Snapchat