Publicité

SuperBowl 2016 : La marque la plus mentionnée sur Twitter pendant la soirée va vous surprendre

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les budgets les plus élevés ne font pas les pubs les plus engageantes...

Dimanche 7 février, c'était le grand soir des marques, à l'occasion du SuperBowl 2016. Toutes se sont surpassées pour proposer des spots incroyables, au budget pharaonique. Toutes, sauf peut-être une...et ça a clairement payé !

Vous pensiez en avoir fini avec la folie du SuperBowl ? Promis, cette fois, ceci devrait être le dernier article de l'année dédié au sujet. Mais il faut croire que l'événement télévisuel de l'année ne nous avait pas encore dévoilé tous ses secrets. Dès dimanche, la rédaction d'Air of melty vous avait prévenu, le Superbowl 2016 s'annonçait comme l'événement pub à ne pas rater pour engager les jeunes consommateurs, au travers de spots vidéos plein de stars, d'humour ou d'émotion, au choix, mais ayant tous un point commun : un budget exorbitant. Après cette annonce, nous vous avions finalement présenté les pubs du SuperBowl 2016 qui avaient tout compris aux attentes des jeunes, de Hyundai à T-Mobile, en passant par Snickers, Doritos et Colgate. A la fin de cet article, nous nous demandions si l'un de ces spots parviendrait à devenir viral, alors que l'agence Ogilvy dévoilait les résultats globaux de la soirée, en révélant notamment que les spots publicitaires et teasers de l'événement avaient été visionnés plus de 330 millions de fois. Aujourd'hui, nous apprenons que ce ne sont pas forcément les marques ayant sorti les gros moyens qui ont su se faire remarquer le plus. La créativité paie toujours davantage. La preuve tout de suite avec la compagnie d'assurance Esurance, qui peut se vanter d'avoir été la marque la plus mentionnée pendant le match. Mais comment ?

Plutôt que de dépenser 5 millions de dollars comme ses concurrents pour un spot TV de 30 secondes diffusé pendant le SuperBowl, la compagnie d'assurance Esurance a décidé de lancer une campagne au budget moins élevé et davantage en mode bon plan pour les consommateurs. Et oui, concrètement, plutôt que d'en mettre plein la vue au grand public avec un spot incroyable, la marque a choisi de leur en mettre plein les poches. Comme l'explique le site l'ADN, qui relaie la campagne, "pendant le Super Bowl, il y a ceux qui choisissent de mettre la main au panier et de payer à prix d’or des publicités plus ou moins remarquées, et il y a ceux qui choisissent des solutions alternatives. Esurance fait partie de cette dernière catégorie : la marque a fait le calcul très simple qui veut que donner un million de dollars aux utilisateurs de Twitter lui revenait moins cher que de faire un spot estimé à cinq millions. Logique." C'est ainsi que la la marque a fait le choix de diffuser une publicité télévisée pendant l'une des périodes les moins chères avant le match, en offrant la possibilité au grand public de remporter un peu d'argent, en retweetant simplement son message sur les réseaux sociaux. Verdict, Esurance s'est imposée comme la marque la plus tweetée pendant le match, avec plus de 835 000 conversations engendrées sur le site de micro-blogging, selon Amobee Brand Intelligence, contre 238 000 pour la marque Doritos, 234 000 pour Pepsi et 'seulement' 22 000 pour Bud Light, 10ème marque du top. De quoi donner des idées aux marques pour l'an prochain, non ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Intrusion, mobile, quelles sont les motivations des internautes pour bloquer la publicité ?
À lire aussi
Publicité : 2016, année du Native Advertising ? Merci les AdBlockers !
À lire aussi
Les AdBlockers, bénédiction pour foncer vers la publicité utile ?
À lire aussi
Emotions, Ouverture, Technologie, le profil des (jeunes) utilisateurs d'Adblockers décrypté
À lire aussi
SuperBowl 2016 : Multi-Ecrans, impact des publicités, YuMe décrypte la soirée événement
Encore plus de contenus
Facebook

Facebook améliore sa fonctionnalité Live pour la période de confinement

En cette période de confinement, les contenus Live explosent sur tous les réseaux sociaux. Et c'est notamment le cas sur Facebook, qui profite d'un nouvel élan de popularité auprès des 18-35 ans. Pour confirmer la tendance et satisfaire toujours plus les socionautes, le réseau social leader dans le monde a décidé d'améliorer toujours plus sa fonctionnalité Live.

Facebook améliore sa fonctionnalité Live pour la période de confinement
SuperBowl 2016 : La marque la plus mentionnée sur Twitter pendant la soirée va vous surprendre
Pixel de tracking