WhatsApp : L'application va-t-elle signer la fin des SMS ?

Les adolescents sont les plus gros utilisateurs de messageries.
Ecrit par

Le texto c’est rigolo, mais la messagerie, c’est gratuit ! Les usagers ont choisi : selon les prévisions de plusieurs analystes, les applications de messagerie instantanée conduiront très bientôt à l’abandon du SMS.

Le texto, c’est so 2013 ! Alors qu’une récente étude vient de certifier que 25% des ados américains ont délaissé Facebook au profit d’autres applications de messagerie instantanée, comme Air of melty vous l'a déjà fait savoir, il semblerait que les textos, si caractéristiques des jeunes il y a quelques années, soient eux-aussi en train de tomber dans l’oubli à cause de ces nouvelles méthodes de communication gratuites dès lors que l’on dispose d’une connexion internet. En tout cas, selon l’analyste Benedict Evans, WhatsApp Messenger, à lui seul, génèrerait actuellement pas moins de 10 milliards de messages par jour, contre 20 milliards pour les SMS.

Mais WhatsApp n’est pas le seul service de messagerie directe sur mobile, loin de là : Skype, Viber, Tango, BBM ou encore Kik ont aussi leurs adeptes. A tel point que, selon les prédictions du cabinet juridique Deloitte pour 2014, les messages instantanés représenteront bientôt environ 70% des messages envoyés depuis les mobiles, même s’ils n’en représenteront que 3% en termes de valeur financière. Chaque jour, selon leurs prévisions, 70 milliards de messages seront envoyés par téléphone portable, dont "seulement" 21 milliards par textos. Pas très LOL pour le SMS…

Source : Deloitte - Crédit : Marshable.com, femmeactuelle.fr