YouTube, nouvel outil marketing de choix pour le Musée du Louvre, à la (re)conquête des jeunes

Le Louvre mise sur YouTube pour attirer de jeunes visiteurs !
Ecrit par

Les musées, pour la jeune génération, ça peut vite devenir ennuyeux, en dépit de sa grande curiosité reconnue. Alors, pour réconcilier les moins de 30 ans et la culture, le musée du Louvre décide de la faire venir à eux au travers de YouTube. Et c'est très (très) pertinent !

Miser sur YouTube, l'arme séduction numéro un en 2016 ? Le mois dernier, la rédaction d'Air of melty vous faisait savoir que, en 2016, les YouTubers seraient à la fois les idoles des jeunes et des marques. Pour le site québécois Infopresse, c'est bien simple, "les YouTubeurs sont aujourd'hui une nouvelle mine d'or". Comment cela ? "Les créateurs YouTube parlent directement aux milléniaux et aux adolescents comme peu de médias traditionnels réussissent à le faire. Les valeurs qui priment pour les YouTubeurs sont d’abord l’authenticité et la transparence; quand ils collaborent avec une marque, c’est d’abord parce qu’ils l’aiment, et ils dévoilent clairement cette association à leur communauté", déclarait Micho Marquis-Rose, directeur, stratégie, développement et production numérique, d'Attraction Images, pour expliquer un tel phénomène. La plateforme de vidéo à la demande Netflix l'a bien compris, en annonçant le lancement cette année d'une série dédiée à une YouTubeuse. Et c'est sur cette même recette que vient de miser le musée du Louvre, afin de partir en reconquête de la jeune génération.

Ces derniers mois, nous vous en avons déjà parlé, les musées ont été nombreux à miser sur des campagnes de communication diffusées sur des supports qui parlent à la jeune génération, de Twitter à Snapchat, en passant par Periscope et maintenant YouTube. YouTube, alias la première plateforme vidéo la plus consultée quotidiennement par les moins de 35 ans. Comme l'explique le site l'ADN, qui présente l'opération, "avec ses quelques 13 000 abonnés, le Louvre avait quelques leçons à tirer de la part des YouTubeurs français à succès. Soucieux de toujours se réinventer et de montrer aux plus jeunes que la culture, c’est cool, l’institution a fait appel à Axolot, Nota Bene et Le Fossoyeur de Films pour dynamiser sa communication". Si ces noms ne vous disent rien (et pourtant vous avez désormais appris à connaître EnjoyPhoenix, Norman, Cyprien & co), sachez que ces trois youtubers comptent chacun entre 300 000 et 500 000 abonnés et possèdent chacun un domaine de prédilection particulier, qui ramène à une partie du musée. Chaque vidéo tournée par les YouTubeurs trouve d'ailleurs écho dans une vidéo publiée sur la chaîne du Louvre. L'un est spécialiste de cinéma, l'autre des "sources d'étonnement" et curiosités en tout genre, tandis que le dernier est spécialiste de l'Histoire. Au travers des vidéos postés par ces YouTubers proches du jeune public, le Musée du Louvre devrait pouvoir se reconnecter avec cette cible, connue pour être très curieuse...mais pas forcément très fan de musées !

Crédit : Youtube