Education

32% des étudiants ont des cours en ligne qui se passent mal pendant le confinement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
32% des étudiants ont des cours en ligne qui se passent mal pendant le confinement

Comment se passe l'éducation à distance pour la jeune génération ? Arrivent-ils à suivre des cours en ligne ? Sont-ils inquiets pour leur orientation ? Une nouvelle étude menée par Diplomeo répond à ces questions.

En cette période de confinement, plus ou moins bien vécue par la jeune génération, on distingue plusieurs catégories : il y a ceux qui sont en chômage partiel ou total, ceux qui sont adeptes du télétravail et ceux qui essaient de suivre leurs cours à distance suite à la fermeture des collèges, lycées et universités annoncée mi-mars 2020. Concernant cette dernière catégorie de personnes, Diplomeo a interrogé plus de 6000 jeunes âgés de 16 à 25 ans pour jauger leur moral et en savoir plus sur la manière dont se passe l'éducation à distance. Verdict, pour un tiers des jeunes, cela s'avère très compliqué. Dans un premier temps, l'étude de Diplomeo révèle que, même si 35% des 16-25 ans trouvent le confinement supportable et si 10% sont même ravis de pouvoir passer du temps à la maison, 38% considèrent au contraire que ce n’est "pas terrible" et espèrent que le confinement ne s’éternisera pas. Pour les 17% restants, soit près d'un jeune sur cinq, la situation est même qualifiée d'"horrible". Heureusement, 68% des jeunes peuvent trouver du réconfort dans le fait que leurs cours en ligne se passent bien voire très bien. Maleureusement, cela signifie donc que, pour un tiers des jeunes Français, l'éducation en ligne se passe beaucoup moins bien. Dans le détail, 27% trouvent que leur classe en ligne se passe plutôt mal et 5% même très mal. Ouch.

Pour les jeunes sondés par Diplomeo, la difficulté principale repose sur le fait qu'ils ont tout simplement du mal à suivre les cours en ligne (19%) devant le fait qu'ils ont l'impression de ne pas être faits pour l'enseignement à distance (17%). En marge de cela, 15% rencontrent des problèmes de connexion ou de matériel tandis que 13% ne sont pas motivés pour apprendre. Enfin, 12% déclarent avoir des cours désorganisés ou qui se passent mal et 2% sont trop nombreux lors des classes organisées en ligne. L'étude révèle aussi que 46% des élèves qui suivent leur cours à distance pendant le confinement utilisent entre 2 et 6 plateformes différentes. Plus précisément, 29% des jeunes utilisent la plateforme dédiée de leur école tandis que 21% se rendent sur Discord, 16% sur Zoom, 15% sur WhatsApp, 12% sur le CNED, 7% sur Skype et bien plus encore. Heureusement, les jeunes semblent faire preuve d'une certaine sérénité en dépit du climat tendu. Ainsi, concernant leurs examens et notamment le bac, 7 futurs bacheliers sur 10 disent plutôt "bien vivre" la suppression des E3C et des écrits et oraux du bac. En revanche, dans l'éducation supérieure, le ton est différent : seulement 51% des candidats à des examens nationaux ou à des concours vivent bien le report ou la suppression de leurs épreuves. Les autres subissent cette situation de manière négative (37%), voire très négative (12%). Aussi, on notera que, globalement, 47% des jeunes sondés par Diplomeo avouent être plutôt inquiets pour leur orientation à la rentrée prochaine. 16% se disent même très inquiets. À l'inverse, seuls 28% se sentent plutôt confiants et 9% font preuve d'une sérénité à toute épreuve.

L'infograpie signée Diplomeo
Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
9 jeunes sur 10 veulent réformer le système éducatif français, la jeune génération sait ce qu'elle veut
À lire aussi
Education : La réforme des stages votée à l’Assemblée
À lire aussi
meltygroup s’associe à digiSchool, spécialiste de l’éducation numérique
À lire aussi
Education : 11,6% des jeunes Français en situation de décrochage scolaire
À lire aussi
Quelles sont les nouvelles habitudes alimentaires des jeunes en 2020 ?
Encore plus de contenus
Internet il y a 1 heure

Les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées

L'année 2020 n'est pas encore terminée que l'on prépare déjà 2021 ! Plus précisément, c'est l'outil de veille et d'analyse du web et des réseaux sociaux Talkwalker qui s'en charge en vous dévoilant les 10 tendances des réseaux sociaux qui seront à surveiller au cours des prochains mois.

Les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées
32% des étudiants ont des cours en ligne qui se passent mal pendant le confinement
Pixel de tracking