50 Shades of Grey

50 Shades of Grey : Lancement très réussi dans les salles, enjeu autour du bouche à oreille crucial

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le film a fait un carton hier.

Le film tant attendu est enfin sorti. Depuis des mois, l’adaptation cinématographique du roman érotique 50 Shades of Grey teasait son arrivée prochaine sur les écrans, à coup d’images mystérieuses et de bande-son très réfléchie et très adaptée aux goûts du jeune public. La sortie du film hier en France a prouvé que la stratégie marketing d’Universal avait été parfaite jusque-là. Mais à présent, une grande partie de la communication autour du long-métrage reposera sur le bouche-à-oreille, et là, tout reste à prouver, la preuve par ici…

Cela faisait des mois qu’Air of melty vous en parlait, et la sortie tant attendue de 50 Shades of Grey est enfin finalement arrivée ! Souvenez-vous, en juillet dernier, au moment de la divulgation de la bande-annonce de 50 Shades of Grey, marquée par un record absolu de vues sur YouTube, nous vous avions expliqué en quoi l’adaptation cinématographique de la saga érotique créée par E.L James était marquée par une volonté de rajeunir l’audience visée et, surtout, en quoi elle était entourée d’une énorme stratégie marketing pour y parvenir. Loin d’être seulement un bien culturel, la saga 50 Shades of Grey est également devenue un univers marketing à part entière, avec toute une ligne de sous-vêtements dédiée ainsi que des jouets érotiques. Or, à l’heure où la jeune génération représente une cible de consommateurs considérable, les studios Universal se sont logiquement mis en tête de conquérir cette jeune cible, à coup de teasing mystérieux, de casting populaire auprès des jeunes comme en atteste la participation au film de la chanteuse Rita Ora, très populaire auprès de cette cible) et de bande-son qui a tout pour susciter leur curiosité et leur intérêt. Nous vous en parlions plus en détails dans notre article consacré à la promotion intensive et en musique mené par 50 Shades of Grey pour titiller les jeunes. Tous ces efforts ont-ils fini par payer et par attirer les jeunes dans les salles obscures ?

Crédit : wat
Deux suites ont déjà été annoncées.

En début de semaine, les studios Universal ont annoncé que près de 200 000 réservations pour les premières séances du long-métrage, interdit aux moins de 12 ans, avaient été enregistrées, laissant entendre que 50 Shades of Grey devrait sans aucun doute représenter l’un des plus forts succès de l’année 2015 ! C’est donc sans grande surprise que, hier après-midi, pour son premier jour d’exploitation, à trois jours de la Saint-Valentin, la romance d’Anastasia Steele et de Christian Grey s’est largement imposé parmi les nouveautés de cette semaine au cinéma, en rassemblant 4 501 spectateurs dans les 26 salles parisiennes qui projetaient le film, ce qui représente une excellente moyenne de 173 billets vendus par copie et qui en dait le meilleur démarrage de l’année 2015. Certes, nous ne sommes que mi-février, mais la prouesse est tout de même remarquable. En témoigne le fait que 50 Shades of Grey dépasse la performance du film d'animation Rio 2, qui avait réalisé le quatrième meilleur démarrage de l'année 2014 derrière Le Hobbit : la bataille des 5 armées (4.718), Lucy (6.359) et Dragons 2 (7.520). Maintenant, la question est de savoir si le film tiendra sur la longueur. En effet, jusqu’ici, la stratégie marketing du long-métrage était totalement maîtrisée, avec la presse non autorisée à émettre quelque critique que ce soit avant-hier. Or, aujourd’hui, entre en jeu la logique de bouche à oreille. Et nous vous l’avons déjà dit, le bouche à oreille représente la première source d’information pour les jeunes. Malheureusement pour le film, les premiers échos, offline comme online, ne sont pas très positifs. Affaire à suivre, donc, même si le succès semble déjà assuré et que deux suites ont été signées.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
50 Shades of Grey : Love Me Like You Do, Earned It, promotion intensive en musique pour titiller les jeunes
À lire aussi
50 Shades of Grey : Grey, carton pour le quatrième tome de la série auprès des jeunes
À lire aussi
50 Shades of Grey : Record de vues pour la bande-annonce sur YouTube, stratégie de communication redoutable
Encore plus de contenus
Internet il y a 3 heures

Les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées

L'année 2020 n'est pas encore terminée que l'on prépare déjà 2021 ! Plus précisément, c'est l'outil de veille et d'analyse du web et des réseaux sociaux Talkwalker qui s'en charge en vous dévoilant les 10 tendances des réseaux sociaux qui seront à surveiller au cours des prochains mois.

Les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées
50 Shades of Grey : Lancement très réussi dans les salles, enjeu autour du bouche à oreille crucial
Pixel de tracking