Coronavirus

63% des 18-29 ans estiment que la pandémie leur permet d'apprécier davantage les moments simples (EXCLU)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
63% des 18-29 ans estiment que la pandémie leur permet d'apprécier davantage les moments simples (EXCLU)

La crise sanitaire a-t-elle changé la manière dont les jeunes Français veulent vivre leur vie ? À en croire une nouvelle étude signée Groupon, la réponse est oui : entre petits plaisirs simples et envies folles d'aventures, les Millennials savent que l'avenir ne ressemblera pas à l'avant-pandémie.

On le sait, la crise sanitaire impacte fortement le moral des jeunes Français. Mais, qu'on se le dise, la pandémie de Covid-19 n'a pas qu'un effet négatif sur la manière dont la jeune génération perçoit la vie et notamment l'avenir, bien au contraire. Une nouvelle étude menée par Groupon autour du sujet "Les Français du monde d'après" révèle que 78% des sondés, tous âges confondus, se disent optimistes vis à vis du futur. Et au sein de la jeune génération, on sent, grâce à des données inédites transmises par Groupon, que l'optimisme et l'envie de vivre sont effectivement plus que jamais présents. Ainsi, dans un premier temps, 31% des 16-29 ans affirment être très d'accord avec l'idée qu'ils ne prendront jamais les expériences ordinaires de la vie quotidienne comme étant acquises après la crise sanitaire. Dans le même temps, 42% se disent d'accord avec cette idée. Au total, ce sont dont plus de 7 jeunes sur 10 qui ont revu leur manière d'appréhender les activités du quotidien. Aussi, plus d'un jeune sur deux affiche sa grande hâte de retrouver des moments ordinaires comme le fait de se rendre au travail ou d'aller à la salle de gym car cela signifiera un retour à la vie normale. 6 jeunes sur 10 se disent très excités à l'idée de retrouver la vie de tous les jours et 63% des 18-29 ans estiment que la pandémie leur permet d'apprécier davantage les moments simples et les petits plaisirs désormais.

63% des 18-29 ans estiment que la pandémie leur permet d'apprécier davantage les moments simples (EXCLU)
Crédit : Pixabay

Toujours selon l'étude menée par Groupon, 82% des Millennials (contre 79% de l'ensemble des Français) ont l'intention de vivre leur meilleure vie quand les restrictions ne seront plus en place et 36% (contre 28% des Français) ont fermement l'intention de se montrer plus aventureux pour rattraper le temps perdu. Ainsi, près de 6 jeunes sur 10 ont l'intention de dire plus souvent oui à des activités quelles qu'elles soient, contre 52% de l'ensemble des sondés. Ils sont tout aussi nombreux à vouloir se montrer plus courageux pour tenter des expériences qu'ils n'auraient jamais osé avant la pandémie. Au total, plus de 77% des 16-29 ans ont l'impression d'avoir perdu une année en matière d'expériences et de bons moments à cause de la crise sanitaire. Ils ont véritablement eu l'impression de voir leur vie être mise sur pause. Dans ce contexte, ils sont 43% à se dire très motivés à sortir et à réaliser leurs rêves contre 29% qui se disent plutôt nerveux à l'idée de retourner à la vie normale. C'est notamment le fait d'interagir en face à face avec des gens et le fait de se retrouver dans un endroit animé qui a tendance à inquiéter une partie des jeunes sondés.

Du côté des sorties que les jeunes attendent le plus et qui les rendent le plus confiant, on remarque que le restaurant (41%) l'emporte devant le festival (32%), le concert dans un lieu fermé (32%) et la boîte de nuit (28%). Parmi les activités que les 16-29 ans ont entamé pendant le confinement et qu'ils ont l'intention de poursuivre même après la crise sanitaire, on retrouve le fait de cuisiner davantage (49%), le fait de prendre soin de soi (46%), le sport en extérieur (43%), le fait de jouer aux jeux vidéo (36%) ou encore le fait d'interagir avec des amis en ligne (29%). Mais on remarque aussi que le confinement n'avait pas tout de mauvais : ainsi, ce que retiennent les Millennials français, c'est qu'ils ont apprécié le fait se lever un peu plus tard (44%), de ne plus être coincés dans les transports publics (38%), de ne plus avoir à faire la bise (36%) et de ne plus avoir à se préparer pour le travail (28%). Enfin, 29% des jeunes Français (contre 23% de l'ensemble des sondés) estiment que leurs relations humaines ont clairement changé à cause de la crise sanitaire. Les jeunes sont aussi plus nombreux à avoir l'impression de mieux se connaître après cette période de crise. Et, pour environ un tiers des jeunes, le retour à la vie normale passera par un changement professionnel et/ou personnel dans les deux années à venir. Pour Erwan Deveze de Groupon, c'est clair, "les confinements successifs nous ont ramenés à l'essentiel de ce que nous sommes : des êtres sociaux. Les Français ont davantage pris conscience durant cette période difficile de l'importance des choses simples fondamentales à leur équilibre : prendre soin de soi, être attentif à ses proches et aux autres, partager, échanger... Il faut s'en réjouir, les crises ont aussi leurs vertus". Vivement la fin tout de même !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Week-end, spectacles, randonnées, quel type d'activité les Millennials vont privilégier pour le déconfinement ?
À lire aussi
Quel moral pour les jeunes Français après un an de crise sanitaire ?
À lire aussi
Cinémas, restaurants, quels sont les loisirs qui manquent le plus aux jeunes Français ?
Encore plus de contenus
TikTok il y a 3 jours

TikTok : Les 7 profils de jeunes utilisateurs des réseaux sociaux décryptés

Pour mieux comprendre ce que recherche réellement la jeune génération sur les réseaux sociaux et pour permettre aux marques de toujours mieux toucher leur cible, l'appli phénomène TikTok vient de dévoiler une étude qui met en lumière 7 profils de socionautes. Des profils qui mettent en lumière des états d'esprit parfois très différents !

TikTok : Les 7 profils de jeunes utilisateurs des réseaux sociaux décryptés
63% des 18-29 ans estiment que la pandémie leur permet d'apprécier davantage les moments simples (EXCLU)
Pixel de tracking