7 Digital Natives sur 10 suivent une marque de luxe sur les réseaux sociaux

Luxe et digital, une combo qui fonctionne !
Ecrit par

On ne cessera de vous le répéter, dans les deux années à venir, la génération Y va devenir la clientèle principale des marques de luxe. Des marques de luxe qui vont alors indéniablement devoir s'adapter et transformer leurs stratégies marketing, en s'impliquant toujours plus sur le digital. La preuve par ici.

Ces derniers jours, Air of melty n'en finit plus de vous parler de luxe ! En fin de semaine dernière, nous avions une très bonne raison, puisque nous vous dévoilions notre reportage réalisé à l'occasion de la Matinée Luxe et Digital organisée par l'EBG, qui permettait notamment de mettre en lumière le fait qu'"Instagram est un canal de valorisation pour la clientèle d'une marque comme pour la marque elle-même". C'est un fait, les marques de luxe vont devoir s'investir de plus en plus sur le digital, tout simplement parce que leur clientèle, de plus en plus jeune, est également de plus en plus connectée. En effet, selon les prédictions, la génération Y devrait constituer la clientèle principale de l'industrie du luxe d'ici 2018. Ce weekend, nous vous avons dévoilé3 clés à utiliser par les marques de luxe pour attirer la jeune génération. Parmi elles, on notait l'importance d'adapter son discours à chaque réseau social. Aujourd'hui, cette importance est plus que jamais confirmée !

En effet, selon un récent sondage mené par The Luxury Institute, 72% des jeunes sont enclins à télécharger une application de marque et, d'autre part, 68% des moins de 35 ans déclarent suivre des marques de luxe sur les réseaux sociaux. Pour Milton Pedraza, CEO de The Luxury Institute, "il y a des différences générationnelles claires, qui font que les boomers sont moins digitaux et que les jeunes sont extrêmement digitaux". Ainsi, alors que plus de la moitié de l'ensemble des sondés préfère acheter des produits de luxe en ligne, ce chiffre atteint à peine 40% auprès de la génération Y et X. A noter toutefois que, on le sait, si les jeunes sont largement adeptes des achats en ligne, ils sont aussi très déterminés à continuer à se rendre dans les magasins physiques. En conclusion, Milton Pedraza estime que "à l'avenir, certains aspects du digital vont clairement aider les commerçants à constuire des relations toujours plus efficaces avec leurs clients". Alors, à vous de jouer à présent, en misant sur l'offline et l'online !

Crédit : x