Achats en ligne : 50% des jeunes se voient payer avec leur mobile d’ici 2017, seulement une enseigne sur cinq équipée

Le téléphone, outil à tout faire pour les jeunes, terrain de jeu à investir pour les marques !
Ecrit par

Le mobile, c’est l’outil de communication privilégié des 18-35 ans, qui peuvent le consulter jusqu’à 45 fois par jour ! Une étude du service de paiement Merchant Warehouse vient de montrer que, en plus de se renseigner ardemment au sujet des produits qu’ils comptent acheter, les jeunes veulent de plus en plus utiliser leur mobile pour payer leurs achats. Problème, les marques affichent un net retard quant à cette pratique.

La semaine dernière, Air of melty vous a dévoilé les résultats d’une étude menée par le service de paiement MerchantWarehouse, qui expliquait qu’un jeune sur trois voudrait pouvoir tout acheter en ligne. Malheureusement pour eux, les entreprises affichent un net retard dans le secteur du e-commerce, avec seulement la moitié d’entre elles déclarant avoir une présence sur ce marché. Aujourd’hui, d’autres chiffres dévoilés dans cette même étude témoignent en tout cas du fait que les jeunes sont, eux, ultra connectés dans leurs achats. Ainsi, lorsqu’ils n’achètent pas en ligne, ils demeurent adeptes du shopping connecté. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que les moins de 30 ans sont nombreux à se connecter via leur mobile chez eux ou dans les magasins avant d’effectuer un achat.

Ainsi, 69% des sondés de l’étude expliquent lire des critiques sur le ou les produits qu’ils sont sur le point d’acheter, tandis qu’un jeune sur deux, selon l’étude, est adepte des ‘check-in’ dans les magasins en vue d’obtenir des bons de réduction de la part de la marque concernée. Toujours via leur mobile, 46% des sondés comparent les prix avant d’effectuer un achat en magasin et, enfin, 44% scannent les codes QR pour accéder à davantage d’informations concernant un produit. D’autre part, 85% des sondés de l’étude affirment rechercher des informations sur un produit avant d’en faire l’achat définitif. Pour 6 jeunes sur 10, la recherche se fait directement sur le site de l’enseigne, tandis que 57,5% des interrogés concèdent effectuer leur veille sur le fournisseur Amazon. Enfin, la moitié des sondés (54,7%) se fient au bouche à oreille.

Preuve que le mobile est le device privilégié de la jeune génération, 50% des sondés de l’enquête qui sont adeptes du smartphone le conçoivent comme un outil de paiement quotidien qui sera mis en place d’ici à 2017. Une envie et un projet qui pourraient devenir réalité puisque, aux Etats-Unis, le nombre de paiements effectués via le mobile a augmenté de 118% en moyenne par an ces cinq dernières années, selon les données de MerchantWarehouse. Problème, encore aujourd’hui, 88,8% des points de ventes ne proposent pas cette option de paiement à leurs clients.

Un tel chiffre montre à quel point les enseignes ne suivent pas les attentes actuelles des consommateurs de 18 à 35 ans, alors que proposer un paiement via le mobile leur permettrait non seulement d’attirer une clientèle plus jeune, mais aussi de développer des outils marketing adaptés aux pratiques de ces jeunes consommateurs. Par exemple, seule une enseigne sur quatre (27,3%) propose à ses clients des coupons sur mobile alors que 63% des jeunes se disent plus tentés de consommer dès lors qu’ils reçoivent un coupon ou un bon de réduction. Après des efforts à faire sur le net, les marques ont aussi des efforts à faire sur le mobile, c’est une certitude ! D’autant plus que, selon une autre étude, le mobile a un impact positif sur le commerce physique chez les jeunes, en plus d’un m-commerce croissant.

Crédit : X, interactes.wordpress.com