Marketing

Choupette devient égérie digital, tout bon auprès des (très) jeunes ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Choupette, bientôt plus célèbre que son maître  Karl Lagarfeld ?

La petite chatte de Karl Lagarfeld est une star. Aujourd'hui, elle confirme plus que jamais son statut, en devenant la première égérie animale et digitale de la marque Melijoe.com, une collection de vêtements et accessoires pour les jeunes de moins de 16 ans. Tout compris aux attentes des Digital Natives ?

Choupette est de retour ! Il y a quelques semaines, entre deux campagnes de Saint-Michel et de la chaîne de restauration rapide australienne Chicken Treat, la rédaction d'Air of melty se demandait si la poule n'était pas devenue le nouvel animal chouchou des marques et des jeunes. Cette interrogation était légitime, quelques mois après la publication d'un article sur le site Luxury Daily émettant l'hypothèse que les animaux constitueraient le nouvel atout "cute" des marques pour séduire les jeunes en 2015. Point de poule toutefois, ce sont surtout nos amis les chats qui étaient au centre de l'étude. Précisément, le site arguait que les jeunes "sont bien connus pour leur amour pour le visionnage d'images de chats sur la toile, et quelques marques de luxe commencent à profiter de cette tendance en utilisant nos amies les bêtes à poil en qualité de produit marketing". Le site dédié au luxe donnait notamment l'exemple de Choupette, la chatte de Karl Lagarfeld, qui compte 54 000 followers sur Instagram et qui avait fait sensation sur Internet après son adoption en 2011, en étant à présent une "muse" pour le créateur. Ces dernières semaines, le "pet marketing", si on peut l'appeler ainsi, avait également pris une autre dimension, avec le lapin comme nouvel atout "cute" pour séduire les jeunes. Mais aujourd'hui, Choupette revient en force.

Et pour cause, la chatte du célèbre couturier aurait permis, selon un article de La Tribune publié le 2 avril dernier, de générer à elle seule 3 millions d'euros en 2014, au travers de campagnes de promotions pour des marques renommées telle que Shu Uemura et Opel. Et la tendance devrait s'accélérer dans les prochains mois puisque, comme l'annonce le site Influencia, "pour la première fois de sa vie, le gracieux félin devient un personnage digital à part entière pour le lancement international de la première collection KARL LAGERFELD KIDS (vêtements et accessoires pour filles et garçons de 0 à 16 ans) disponible en avant-première aujourd’hui sur Melijoe.com". Et que fait Choupette dans cette campagne ? elle s'impose comme l'héroïne de quatre courts-métrages signés par DigitasLBi, mêlant vidéos en vues réelles et cartoon en deux dimensions, en se situant toujours dans le milieu de la mode. Et l'intervention de Choupette va bien plus loin puisqu'elle s'invite également directement sur le site e-commerce Melijoe, en s'animant et en sautillant d'un vêtement à l'autre sur les différentes pages de la plateforme. Les courts-métrages ainsi que ces animations seront utilisés par Melijoe en média sur ces principaux marchés (USA, Europe et Asie) pour soutenir la visibilité de marque et les bestsellers. Et quelque chose nous dit que la jeune génération devrait se laisser attendrir !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Télévision, print, email, réseaux sociaux mobile, quel support publicitaire les jeunes préfèrent-ils ?
À lire aussi
Marketing : Le lapin, nouvel atout "cute" pour séduire les jeunes ?
À lire aussi
PARFUMS HASHTAG lance son site de e-commerce pour séduire toujours plus les jeunes shoppeuses
À lire aussi
Carlsberg lance une opération au poil pour le mouvement Movember
À lire aussi
Virgin America fait voyager les jeunes à travers les abribus
Encore plus de contenus
Marketing il y a 8 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
Choupette devient égérie digital, tout bon auprès des (très) jeunes ?
Pixel de tracking