Marketing

Comment les marques exploitent-elles l'essor des chatbots ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Comment les marques exploitent-elles l'essor des chatbots ?

2016 aura été fortement marqué par la tendance du messaging, aussi appelé marketing conversationnel, qui s'est traduit par l'essor des bots en tout genre sur les réseaux sociaux. Mais à l'heure où la technologie avance à grands pas, comment le gèrent les marques ? Ratecard s'est posé la question.

C'est clairement l'une des grandes tendances de l'année : au cours de ces derniers mois, la rédaction d'Air of melty vous l'a largement montré, l'année 2016 a été marquée par une tendance forte en matière de marketing : celle du messaging, désormais "plus fort que les emails en matière de service client". Et l'un des maîtres en la matière, c'est indéniablement le réseau social Facebook, qui a lancé son bot store en mars dernier. Dès le départ, cette innovation promettait de révolutionner la relation marques-clients, en transformant les contacts directs entre les commerçant et les consommateurs. "L’insertion de ces 'bots', aphérèse de robots, dans Messenger est une aubaine pour les marques qui bénéficient d’un véritable outil CRM (Customer Relationship Management). En effet, les marques peuvent proposer au sein du système de messagerie instantanée, leur robot virtuel pour interagir avec leurs clients", expliquait à l'époque le site L'ADN. Après la théorie, la pratique confirmait le phénomène, avec pas moins de 11 000 bots lancés deux mois après l'inauguration des Bot Stores de Facebook. De quoi confirmer que le Bot Store est aujourd'hui un véritable outil marketing et non pas un simple buzz éphémère. Mais comment les marques exploitent-elles l'essor des chatbots aujourd'hui ? Ratecard se pose la question...et fournit les réponses.

Comment les marques exploitent-elles l'essor des chatbots ?

Dans un article publié sur le site de Ratecard, la firme explique que "le recours aux assistants virtuels par les internautes et mobinautes est en plein développement et que l’industrie de la publicité planche sur la manière d’organiser et exploiter les données qui en résultent à des fins de ciblage et d’activation". Concrètement, alors qu'une étude américaine révèle qu'un tiers des consommateurs (avec un taux encore plus fort chez les plus jeunes) préfèrent utiliser des robots pour interroger des commerçants ou prestataires de services plutôt que de les appeler (29%) ou de leur envoyer un e-mail (27%), les marques ont aujourd'hui tout intérêt à miser sur les chatbots. "Le principal défi pour l’industrie semble être à présent la manière de collecter et d’unifier ces données à des fins de segmentation et de ciblage, car, rappelle Laurie Sullivan à MediaPost, les systèmes des différentes technologies de messagerie et d’intelligence artificielle (Siri pour Apple, Allo pour Google et Cortana pour Microsoft) ne se communiquent pas tout à fait entre eux". Mais une autre option tout aussi puissante existe : se servir de la solution que Facebook a mis en place récemment pour permettre l’analyse des messages circulant dans des tchats avec ces assistants, combinés à d’autres données sur les audiences. En tout cas, quelle que soit la forme, on peut aujourd'hui en avoir la certitude : les bot stores seront toujours plus présents en 2017.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Intelligence artificielle, réalité augmentée, silos sociaux, les 10 tendances de consommation qui devraient marquer l'année à venir
À lire aussi
Innovation, personnalisation, gestion de talents, les enjeux numériques pour les marques en 2017 dévoilés par iProspect
À lire aussi
Coca-Cola et Pepsi, (vraiment) des marques moins séduisantes aux yeux des jeunes ?
À lire aussi
Noël 2016 : Amazon, Fnac, AliExpress, quels sont les sites marchands préférés des jeunes Français ?
À lire aussi
Sharing Economy, Rich Media, Messages, les 4 points-clés qui marquent la rupture des Millennials avec leurs aînés
Encore plus de contenus
Marketing il y a 1 jour

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Comment les marques exploitent-elles l'essor des chatbots ?
Pixel de tracking