Disney rachète Maker Studios pour 500 millions de dollars et vise les jeunes adultes

Disney vise les jeunes adultes.
Ecrit par

Nous vous en avions parlé, c’est désormais confirmé : le groupe Disney vient d’acquérir Maker Studios, l’un des plus importants fournisseurs de contenus sur la plateforme YouTube. Conscient de la puissance du studio, Disney promet de verser 500 millions de dollars ainsi qu’un deuxième versement en fonction des futures performances.

Il y a deux semaines, nous vous rapportions ce qui n’était alors qu’une rumeur véhiculée par le généralement très bien informé site Re/Code, et qui annonçait que le groupe Disney était sur le point de racheter Maker Studios, l’un des plus importants fournisseurs de contenus sur la plateforme de vidéos YouTube. Le 24 mars, la nouvelle a été confirmée via un communiqué : Disney a bel et bien racheté Maker Studio, contre une somme qui pourrait, sur le long terme, atteindre 950 millions de dollars. En tout cas, les actionnaires percevront prochainement 500 millions de dollars, avant de recevoir un deuxième versement qui pourrait atteindre 450 millions de dollars, si les objectifs de performances définis par l’accord sont atteints, précise Disney dans son communiqué.

A titre de rappel, Maker Studio revendique 5,5 milliards de vues par mois sur les quelques 55 0000 chaînes YouTube à qui le studio fournit des contenus. Disney marque donc un grand coup et en a bien conscience. Le PDG du groupe, Robert Iger, a ainsi affirmé : "La vidéo en ligne de courte durée affiche une croissance incroyable et avec Maker Studios, Disney sera maintenant au centre de cette activité dynamique, avec une combinaison inégalée de technologie avancée et d’expertise en terme de programmation".

Selon une étude ComScore de 2011, les jeunes de 15 à 24 ans étaient les plus consommateurs de vidéos sur YouTube, avec 300 minutes de vidéos vues par mois, suivis des 25/34 ans, avec 240 minutes de vidéos visionnées. Avec cette acquisition, Disney ambitionne donc vraisemblablement d’élargir son public, pour concerner non plus les enfants mais également les jeunes adultes. Une ambition que semble également confirmer le récent lancement de son nouveau service de films en ligne lié à iTunes, ‘Disney Movies Anywhere’, qui permet à ses usagers de se constituer une bibliothèque numérique complète.

Crédit : Disney, maker