Emploi : 75% des 18-35 ans considèrent le travail comme une source d’épanouissement personnel

Les jeunes aiment le travail !
Ecrit par

Les jeunes et le travail, c’est une histoire d’amour complexe ! L’institut Ipsos le montre une fois de plus en révélant que bon nombre de jeunes sont désireux de s’investir davantage dans le travail, qu’ils jugent comme une véritable source d’épanouissement personnel. Mais quelques obstacles les bloquent…

Il y a deux mois, Air of melty vous dévoilait quatre clichés à oublier sur la génération Y et son rapport au travail. Beaucoup d’idées reçues circulent au sujet de la motivation (ou non) des jeunes sur le marché de l’emploi. Nous vous avions déjà montré que l’engagement civique et l’épanouissement personnel étaient au cœur des attentes professionnelles de cette jeune génération, largement devant la rémunération. Aujourd’hui, l’étude annuelle de l’Ipsos pour Doing Good Doing Well sur les jeunes français vient de dresser un panorama complet du rapport que les jeunes actifs entretiennent avec le travail, ainsi que leurs nouvelles attentes envers leurs employeurs. Le principal constat à retenir, c’est que 3 jeunes sur quatre considèrent le travail comme source d’épanouissement personnel.

Ainsi, le travail, c’est bon pour la santé…mentale ! C’est ainsi que 92% des sondés estiment donner le meilleur d’eux-mêmes dans leur travail, avec 39% croyant "tout à fait" à cette affirmation. 69% des jeunes interrogés affirment également faire plus que ce qui leur est demandé, preuve que leur engagement au sein de leur entreprise est très fort. D’autre part, pour 59% des sondés, le travail personnel est le principal facteur de réussite professionnelle, loin devant le réseau. Autre chiffre très important témoignant de l’envie et de la motivation des jeunes, c’est que près d’un jeune actif sur deux (45%) se dit prêt à faire passer sa vie professionnelle avant sa vie personnelle !

Tout n’est pourtant pas rose dans le monde de l’entreprise. En effet, plus d’un jeune actif sur deux estime manquer de reconnaissance dans son travail. Or, pour 46% d’entre eux, de plus fréquentes marques de respect et de considération sont tout aussi essentielles qu'une augmentation de salaire pour pouvoir s'épanouir professionnellement. Une fois de plus, la génération Y prouve qu’elle n’est pas aussi matérielle qu’on le pense souvent ! D’autre part, si le travail est considéré comme une source d’épanouissement pour la génération Y, sachez aussi que 7 jeunes sur 10 estiment que les marques doivent les aider à se sentir mieux et plus heureux. A elles de faire en sorte de transformer l’essai, dès lors que les jeunes leur donnent les clés pour le faire !

Crédit : Ipsos, www.blueboat.f, .c-mon-assurance.com