Emploi : Google, Apple, Netflix, YouTube, où les jeunes ont-il envie de travailler ?

Quelle boîte a tout bon auprès des jeunes ?
Ecrit par

Bien cerner la jeune génération, c'est aussi mieux comprendre son rapport au monde du travail, qui occupe une place importante dans sa vie quotidienne. En cette année 2016, quelle firme rendrait les jeunes fiers d'y travailler ? Réponse tout de suite !

Comprendre la jeune génération, ça passe aussi par comprendre son rapport au travail, un élément capital de la vie quotidienne. La jeune génération ne voit pas le monde du travail comme le font ses aînés, la rédaction d'Air of melty vous en parle au quotidien. Pas plus tard que le mois dernier, nous vous présentions ainsi Cheddar, un nouveau titre business et éco qui entend séduire les Millennials en leur parlant clairement de ce qu'ils recherchent sur le marché de l'emploi. Pour vous aider à toujours mieux comprendre cette génération de jeunes travailleurs, nous vous présentons régulièrement des études permettant de mettre en lumière ses attentes, ses qualités et ses caractéristiques globales. Notamment, en mars dernier, nous vous présentions la semaine idéale de la génération Y au travail, comparée à sa semaine réelle. Verdict, leur envie de se consacrer davantage à de nouvelles façons de travailler et de développer leurs compétences managériales se retrouve souvent réduite à cause d'une trop quantité de mails à traiter chaque jour. Heureusement, visiblement, quelques entreprises savent donner envie aux jeunes de s'enthousiasmer. La preuve tout de suite !

Un récent sondage mené par YouGov dévoile le Top 10 des entreprises au sein desquelles la jeune génération, alias les fameux Millennials, se verraient aujourd'hui travailler. Verdict, les entreprises tech ont la côte ! La preuve, selon cette étude, 57,9% des moins de 35 ans se diraient aujourd'hui fiers de travailler pour Google, qui devance Amazon.com (53,4%), Netflix (50%), ou encore YouTube (48,5%), Microsoft (44,6%) et Samsung (44,3%). Suivent ensuite trois firmes non high-tech, à savoir Nike, placé septième devant Disneyland et Johnson & Johnson. C'est enfin la firme Apple qui ferme ce classement. Alors, ces résultats signifient-ils que ces entreprises laissent davantage de temps aux employés de développer leurs compétences managériales et de penser à de nouvelles manière de travailler ? Sans oublier le fait que, selon l'étude menée par Deloitte en début d'année, les jeunes travailleurs consacreraient idéalement 3,6 heures chaque semaine à des sessions de coaching et de tutorat contre 2,4 heures par semaine dans la vie réelle ? On peut fortement le penser, les firmes en mode start-up ont clairement la côte !

Crédit : yougov, Reuters