Emploi : Les 5 conseils d'un jeune CEO pour (bien) travailler avec les Millennials

Ecrit par

Les Millennials, sur le marché du travail, représentent l'avenir. Mais il n'est pas toujours facile pour les employeurs de savoir comment se comporter avec cette cible. Heureusement, Mike Chum, CEO de 24 ans, livre quelques pistes à suivre pour y parvenir.

Au travail avec les jeunes...mais pas n'importe comment ! Vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à bien cerner la jeune génération. Et, vous le savez sûrement, cela passe également par comprendre son rapport au marché du travail, qui constitue un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. A ce sujet, il y a quelques semaines, nous vous présentions les différences de profils et d'attitudes entre la génération Y et la génération Z, avant de décider de nous intéresser spécifiquement à chacune de ces cibles. Concernant la génération Z, au cours du mois de juin, nous vous dévoilions 6 conseils pour bien travailler avec ces très jeunes actifs, entre lâcher-prise, critiques et esprit de coach. Aujourd'hui, c'est au tour d'un chef d'entreprise de 24 ans de dévoiler au site Forbes ses conseils pour manager les Millennials dans une entreprise. Mike Chum est à la tête d'une entreprise de production vidéo, baptisée Clum Creative, qu'il a lancée quand il avait 18 ans. Six ans plus tard et après 15 embauches, il est bien placé pour parler de ce qui change quand on travaille avec des Millennials. A ce sujet, voici ce qu'il a à en dire !

Le premier conseil donné par ce jeune CEO est le suivant : "faites en sorte de proposer un futur qui enthousiasme ces jeunes". On vous en a déjà parlé, en 2017, le salaire est loin d'être la priorité des jeunes se lançant sur le marché du travail. Ils veulent avant tout prendre part à une aventure qui sera "plus grande qu'eux. Pour vendre votre compagnie, vous devez peindre une image claire d'un futur excitant". C'est dit. Deuxièmement, le chef d'entreprise vous recommande de créer une structure adaptée, en misant par exemple sur des objectifs annuels plutôt que des objectifs à long terme. Dans le même esprit, ces objectifs doivent pourvoir se décomposer en objectifs mensuels, hebdomadaires voire même quotidiens. Le jeune aime savoir quelles sont clairement les prochaines étapes dans sa mission. Troisième chose à savoir, c'est que l'on ne dit pas oui ou non à la jeune génération : on éduque et on fait en sorte de donner un contexte. "Alors que ces jeunes sortent à peine de l'école, vous devez être un éducateur, pas un manager".

De façon générale, Mike Chum recommande de prendre de longues minutes pour converser avec ces jeunes recrues, recueillir leurs idées et s'expliquer rationnellement avec elles. Dans cette même logique de guider les Millennials, faites en sorte de mener en montrant l'exemple. "Si vous demandez à quelqu'un de faire quelque chose, ils doivent avoir l'impression que vous avez l'envie de le faire à leurs côtés". Enfin, last but not least, permettez leur de jouer les leaders. "Les jeunes veulent être défiés et prouver qu'ils peuvent performer à un haut niveau. Ils ne veulent pas retenus, et cela signifie qu'il faut leur faire confiance pour les mettre dans des positions où ils peuvent faire de plus grandes choses". Enfin, le conseil bonus donné par ce chef d'entreprise rejoint tout ce qui a été dit plus tôt : quand vous travaillez avec la jeune génération, multipliez les rendez-vous en face à face et en tête à tête pour bien comprendre ce que vos employés attendent de vous et ce que vous pouvez attendre d'eux. Compris ? Alors au travail maintenant !

Crédit : ezapply.biz