Facebook rachète Oculus VR pour deux milliards de dollars et mise sur les nouvelles technologies

Oculus VR appartient désormais à Facebook.
Ecrit par

Après avoir racheté deux applications au cœur des tendances actuelles, Instagram et WhatsApp, Facebook vient de racheter une entreprise spécialisée dans la technologie d’avenir, Oculus VR. L’ambition ? Préparer les plateformes de demain.

Un peu plus d’un mois après le rachat de WhatsApp pour 19 milliards de dollars, le leader des réseaux sociaux à travers le monde n’en finit pas d’innover ! Ainsi, la semaine dernière, Facebook a notamment annoncé le lancement prochain de ses vidéos automatiques sponsorisées par les marques. Aujourd’hui, le site vient d’annoncer l’acquisition d’Oculus VR, qui n’est autre que le spécialiste américain des technologies de réalité virtuelle, contre la somme de 2 milliards de dollars. Facebook espère boucler la transaction, qui se traduira principalement par un don d’action et du cash, d’ici fin juin.

Pour expliquer son achat, Facebook a déclaré, via un communiqué : "Alors que les applications pour les technologies virtuelles hors jeux vidéo sont à un stage embryonnaire, de nombreux secteurs, expérimentent d’ores et déjà avec cette technologie et Facebook prévoit d’étendre l’avantage existant d’Oculus à de nouveaux secteurs, tels que les communications, les médias et le divertissement, l’éducation et autres domaines". Oculus développe notamment le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, déjà écoulé à plus de 75 000 exemplaires. Lors d’une conférence de presse téléphonique, Mark Zuckerberg a souligné la forte ambition qu’il a pour cette technologie de pointe : "Les jeux ne sont que le début. Imaginez vivre un match au bord du terrain, étudier dans une classe avec des élèves et des enseignants situés dans le monde entier ou consulter un médecin, juste en mettant vos lunettes à la maison".

Alors que, aujourd’hui, l’application mobile de Facebook comptabilise plus d’un milliard d’usagers et s’affirme comme la grande force du réseau social, ce dernier prépare la suite, comme Mark Zuckerberg l’a justifié lors de sa conférence de presse : "Le mobile est la plate-forme d’aujourd’hui, mais nous devons désormais nous préparer aux plateformes de demain". Il a aussi qualifié l’opération de "pari à long terme sur l’avenir de l’informatique". Comme WhatsApp et Instagram, Oculus VR continuera de fonctionner de manière indépendante, tout en bénéficiant d’une sacrée impulsion grâce à ce rachat.

Crédit : DR