Google

Google annonce avoir bloqué plus de 780 millions de "mauvaises publicités" en 2015

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Google continue son combat en 2016.

Dans la vie, il y a le bon et le mal. Dans le monde de la publicité, c'est la même chose : il y a les bonnes et les mauvaises publicités. Ces dernières sont désormais traquées par Google et, on peut le dire, le géant du net ne leur fait pas de cadeau !

Il va y avoir du changement dans le monde de la publicité, et ça devenait clairement nécessaire ! Il y a une dizaine de jours, la rédaction d'Air of melty vous annonçait que la vidéo et les achats médias automatisés feraient partie des fortes tendances en matière de publicité en 2016. Mais pas seulement ! En fin de semaine dernière, nous vous présentions les tendances 2016 évoquées par Integral Ad Science et Mediamath, estimant notamment "qu'on ne fait pas une vidéo sur Facebook comme on fait une vidéo sur YouTube ou sur le mobile". La pertinence d'une annonce commerciale, c'est aujourd'hui tout l'enjeu auquel se confrontent les annonceurs. Certains avec plus de succès que d'autres. Du côté des succès, il y a quelques jours, nous vous parlions de l'opération menée par Renault pour mesurer l'impact de sa campagne en comptant les "vraies vues" dans la rue. Du côté des râtés, nous vous racontions la mésaventure de Buzzfeed GB, épinglé à cause de Native Advertising mal identifié. Justement, à ce sujet, dans une mesure bien plus grave, Google traque quotidiennement les "mauvaises publicités". Et le résultat en 2015 a été sans appel !

Google fait la guerre aux mauvaises publicités !

Comme le géant du net l'a annoncé cette semaine en dévoilant son "Better Ads Report 2015", ce sont pas moins de 780 millions de "mauvaises publicités" qui ont été retirées dans le monde en 2015, contre 524 millions l'an passé. "Au total, 10 000 sites et 18 000 comptes ont été suspendus pour contrefaçon et 17 millions de publicités ont été retirées pour cause de format trompeur et de publicité déguisée. Google précise avoir arrêté de faire figurer des publicités dans plus de 25 000 applications mobiles pour non-respect du règlement", explique le site offremedia, qui relaie cette étude. Et tout cela grâce notamment aux 4 tonnes de retours reçus de la part des internautes. En se lançant dans la guerre aux publicités intrusives voire dangereuses, Google entend créer une meilleure expérience pour les utilisateurs d'Internet, en mettant fin aux publicités couvrant ce que chaque internaute cherche à voir dans son expérience en ligne ou allant jusqu'à s'emparer de son écran au moment où il ne s'y attendrait pas. En cette nouvelle année, il y a fort à parier pour que Google s'attaquera particulièrement au problème de l'AdStealer, la nouvelle tendance qui a de quoi inquiéter les annonceurs après l'essor des AdBlockers. Le concept ? Remplacer les espaces publicitaires des autres avec ses propres publicités, à l'heure où l'espace publicitaire véritablement visualisé se réduit en ligne. Autant dire que la guerre aux mauvaises publicités est loin d'être terminée.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Google : Les publicités display en Flash interdites après le 30 juin prochain
À lire aussi
Google lance deux nouveaux formats publicitaires interactifs pour engager les mobinautes
À lire aussi
Google : Prêt à lancer un rival de Periscope et Facebook Live en matière de livestream vidéo
Encore plus de contenus
Google annonce avoir bloqué plus de 780 millions de "mauvaises publicités" en 2015
Pixel de tracking