Marketing

Jeunes et moins jeunes Millennials, quelles différences en matière de shopping ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les jeunes consomment !

Oubliez la catégorie des 18-34 ans. Il existe en réalité deux catégories principales : les 18-25 ans et les 25-34 ans. Et elles ne se comportent pas du tout de la même manière en matière d'achats. La preuve tout de suite !

Nous vous l'avons déjà dit, en ce mois de janvier, les 18-35 ans sont indéniablement présents dans les magasins. Ou, en tout cas, ils sont actifs en matière de shopping, c'est certain ! La rédaction d'Air of melty vous révélait en effet à l'occasion du lancement des soldes d'hiver 2016 que les jeunes seraient de la partie, avec 67% d'entre eux se disant enthousiastes pour l'arrivée des promotions en tout genre. Mais qu'on se le dise, si les jeunes sont passionnés de shopping, ils sont également très exigeants en matière d'expérience d'achat. Nous vous en parlions la semaine passée, les jeunes ont de grandes attentes en matière de magasins connectés. Mais n'oublions pas que les 18-35 ans ne constituent pas un seul groupe homogène, qu'ils n'adoptent pas tous le même comportement. Justement, à ce sujet, le site eMarketer vient de mettre en lumière ce phénomène, en distingant les jeunes et les moins jeunes Millennials en matière de shopping. Alors, qu'est-ce qui rend différents les plus jeunes de leurs aînés ?

Les jeunes ne sont pas tous pareil !

Dans un rapport baptisé "US Millennials at Key Lige Stages : How Younger and Older Segments Differ and Converge", eMarketer met notamment en lumière le fait (logique) que les plus âgés dépensent davantage. Concrètement, en 2014, les ménages menés par les 25-34 ans auraient dépensé en moyenne 49 547 dollars, contre 32 179 dollars pour les ménages menés par des jeunes âgés de moins de 25 ans. De manière générale, la moyenne par foyer était de 53 495 dollars. Et c'est surtout en matière d'ameublement (304$ vs. 426$), santé (1 103$ contre 2 659$), animaux (158$ vs. 441$) et divertissement (1 319$ vs 2 418$) que les jeunes dépensent moins que leurs aînés. Et l'on peut expliquer ces dépenses plus raisonnables par le fait que, selon une étude Ipsos et Navient, plus d'un jeune sur deux (51%) se dit inquiet de la façon dont il va payer ses factures mensuelles. En revanche, on notera que les différences entre les très jeunes et les moins jeunes ne se prolongent pas vraiment sur le digital : en 2015, 73,2% des 18-24 ans ont effectué au moins un achat en ligne, contre 71,6% des 25-34 ans, soit un chiffre sensiblement similaire ! Comme quoi, sur le fond, les jeunes et les un peu moins jeunes sont différents...mais pas sur la forme, avec le digital en ligne de mire !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les 18-35 ans, à la recherche de promotions immédiates avant tout !
À lire aussi
Soldes d'hiver 2016 : Les jeunes seront-ils de la partie ?
À lire aussi
Transavia et CANALPLAY invitent les jeunes à des voyages à la demande !
À lire aussi
Les jeunes et les magasins connectés, qu'en attendent-ils ?
À lire aussi
Hilton lance les premiers hôtels pour les Millennials, une génération de globe-trotters à conquérir
Encore plus de contenus
Jeunes et moins jeunes Millennials, quelles différences en matière de shopping ?
Pixel de tracking