La génération Z, pas une génération Millennials 2.0, bien au contraire !

Ecrit par

Vous pensiez que les générations Y et Z se ressemblaient comme deux gouttes d'eau ? Erreur ! Chaque catégorie de jeunes a ses caractéristiques propres, et c'est notamment particulièrement le cas concernant leur rapport à l'argent. Pour faire simple, la Génération Z entend bien éviter à tout prix de ressembler à ses aînés.

Vous le savez si vous lisez notre site, la mission quotidienne de la rédaction d'Air of melty, c'est de vous aider à cerner toujours mieux la jeune génération. En la matière, la chose la plus importante à retenir aujourd'hui, c'est que, s'il existe bien une seule jeunesse, elle se compose de profils multiples. Plus précisément, il faut aujourd'hui comprendre que la jeune génération se distingue en deux catégories principales, avec la génération Y d'un côté et et la génération Z de l'autre. S'il n'existe pas de réel conflit entre ces deux catégories de jeunes, force est de constater quoi qu'il en soit que ces deux générations adoptent des attitudes très différentes sur de nombreux sujets, même si elles présentent aussi quelques points communs notamment en matière de carrière, de gaming et de recherche de sens. Aujourd'hui, c'est le site The Financial Brand qui s'intéresse à la très jeune génération pour montrer en quoi elle est différente de ses aînés, particulièrement dans son rapport à l'argent, en s'appuyant sur l'étude State of Gen Z 2017 menée par The Center for Generational Kinectics.

Les jeunes sont ouverts aux nouveaux modes de paiement !
Les jeunes sont ouverts aux nouveaux modes de paiement !

Dans cette étude, on apprend que les membres de la génération Z, alias les 14-21 ans, constituent une "throwback generation", axée sur les mêmes priorités que ceux qui avaient précédé les Millennials : contrairement à leurs jeunes aînés, ces moins de 20 ans veulent travailler, économiser de l'argent et ne pas se retrouver piégés par des crédits. Ainsi, l'ensemble des jeunes sondés a exprimé une peur principale dans le cadre de cette enquête : "on ne veut pas finir comme les Millennials". Pour éviter cela, les jeunes prennent déjà leurs dispositions. Ainsi, l'étude révèle que 56% des membres de la génération Z ont discuté de leurs finances avec leurs parents ces six derniers mois, que 21% d'entre eux ont également des comptes épargne avant l'âge de 10 ans et que, enfin, 12% des jeunes sondés déclarent avoir déjà commencé à mettre de l'argent de côté pour leur retraite. Une autre étude signée American Express a aussi récemment révélé que 77% des jeunes suivent à la trace leurs dépenses et que 72% ont un compte pour économiser. Aussi, un tiers des membres de la génération Z (33%) ont déjà utilisé une forme de paiement mobile (Apple Pay, Samsung Pay ou Android Pay) ces trois derniers mois.

Dès lors, pour correspondre à l'état d'esprit de la génération Z et aider les marques de banque et d'assurance à toujours mieux toucher cette cible, Kantar Millward Brown propose une liste de conseils à adopter au plus vite, en rappelant notamment qu'il faut respecter l'espace online de la jeune génération avec des contenus courts (moins de 10 secondes) et non intrusifs et que les médias traditionnels (affichage, publicité au cinéma, à la TV ou à la radio) fonctionnent encore très bien. Par ailleurs, la firme recommande aux enseignes de miser sur la créativité et de bien réfléchir en matière de design, tout en pariant toujours plus sur les notions de réalité et de transparence. Enfin, assurez-vous d'héberger des conversations entre les clients et les fans de votre marque sur les réseaux sociaux, pour aboutir à la création d'une communauté dynamique. Tout cela en désignant un leader de la stratégie dans votre firme, qui se tiendra informé des taux d'engagement de la génération Z sur les différentes plateformes sociales qui font parler d'elles aujourd'hui. Histoire d'être toujours dans le même temps que cette génération qui nous fascine tant en avançant à grande vitesse !

Crédit : x