Marketing

La jeune génération, tranche d'âge la plus réceptive en matière de publicité ciblée ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La publicité ciblée, c'est tout bon !

La pub et les jeunes, c'est un duo pas toujours facile à suivre ! En tout cas, que l'on se rassure, la jeune génération n'est en rien allergique à la publicité, et on vous le prouve tout de suite grâce à une nouvelle étude !

Au quotidien, vous le savez, la rédaction d'Air of melty s'évertue à vous transmettre des conseils pour communiquer toujours plus efficacement auprès de la jeune génération. Une jeune génération qui exprime régulièrement sa lassitude à l'égard de la publicité traditionnelle. Nous vous en avons déjà parlé, les ad-blockers sont de plus en plus utilisés par les jeunes, faisant alors perdre jusqu'à près de 22 milliards de dollars aux sites web cette année, selon les premières prévisions. Cependant, nous vous l'avons déjà dit également, la tendance des jeunes à bloquer les annonces ne signifie pas forcément que la jeune génération est allergique à la publicité. Loin de là ! Simplement, le native advertising, dont les bonnes pratiques à adopter selon Adyoulike sont présentées ici, est aujourd'hui le format publicitaire le plus sollicité par les moins de 30 ans, et les marques vont devoir s'y faire. Le contenu publicitaire a aujourd'hui une place de plus en plus importante, et une étude d'un nouveau genre vient de le montrer d'une nouvelle manière : toujours en matière de contenu pertinent, le ciblage publicitaire sait aussi faire ses preuves auprès des jeunes. Les détails, c'est par ici !

La publicité ciblée, c'est tout bon !

Une étude menée par l'institut Acxiom et baptisée Ad Campaigns Reimagined s'est intéressée à l'impact de la publicité ciblée et personnalisée sur les différents segments de la population britannique. Verdict, le rapport révèle que 22% des consommateurs âgés de 18 à 34 ans se montrent réceptif aux annonces qui "augmentent leur pertinence", contre 10% pour les consommateurs âgés de 35 ans et plus. Dans le détail, toujours selon l'étude, un jeune sur quatre (26%) déclare qu'une publicité basée sur une recherche précédente l'a influencé dans un achat, contre 12% de ses aînés. Et alors que l'on vous parle depuis plusieurs mois du potentiel du marketing émotionnel à exploiter auprès de la jeune génération, voilà que la tendance est ici largement confirmée : les jeunes ont ainsi davantage tendance à "répondre émotionnellement aux annonces", selon l'étude, avec 48% des Millennials rapportant avoir eu une "réponse émotionnelle" à une publicité dans les six derniers mois, contre 38% pour les générations plus âgées. D'autre part, seuls 49% des 18-35 ans se déclarent inaffectés par la publicité, contre 71% des plus de 55 ans. Vous le voyez donc, la jeune génération n'éprouve aucun dégoût pour la publicité, c'est confirmé ! Il faut juste que celle-ci soit pertinente, mot-clé à retenir !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
PrivateKlub, l'expérience immersive et festive de Karl Lagerfeld et Emakina pour séduire les jeunes
À lire aussi
Une jeune génération répartie en six profils très différents ?
À lire aussi
Une campagne 100% nature pour un café 100% naturel pour Nestlé
À lire aussi
Toyota invente une voiture tournant à la limonade, les jeunes intrigués ?
À lire aussi
#MeilleurMix, mais qui se cache donc derrière cette signature ?
Encore plus de contenus
La jeune génération, tranche d'âge la plus réceptive en matière de publicité ciblée ?
Pixel de tracking