Publicité

La publicité digitale, enjeu capital pour les marques ? Tendance confirmée

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La publicité a encore bien des efforts à faire !

Les AdBlockers représentent aujourd'hui l'enjeu principal de ce fin d'année 2015. Mais si les annonceurs se trompaient de combat et de réflexion ? Edgar Baudin, CEO de Gamned, s'est posé la question...

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty cherche à vous faire découvrir toutes les tendances en matière de marketing et, plus spécifiquement, tout ce qui se rapporte au marketing digital, à l'heure où les jeunes sont connectés en permanence ou presque. Dans cette optique, nous nous rendons régulièrement à des événements spéciaux pour écouter des spécialistes du sujet, comme au Hubday révélant il y a deux semaines que nous sommes en présence d'un "darwininisme du digital". Mais nous nous chargeons également de partager avec vous des études nous semblant intéressantes et surtout utiles dans vos stratégies personnelles. C'est le cas aujourd'hui, avec la mise en lumière d'un papier publié par Edgar Baudin sur le site offremedia et traitant de l'enjeu autour du marketing digital aujourd'hui. Verdict ? Le ton est donné dès le titre : "la mauvaise publicité digitale nuit gravement à votre marque". C'est dit. Nous vous en avions déjà parlé, c'est désormais confirmé, particulièrement en ce qui concerne les jeunes consommateurs.

La publicité a encore bien des efforts à faire !

Dans son papier, Edgar Baudin, CEO de Gamned, revient sur l'idée que nous avions également mis en avant il y a quelques temps, à savoir celle qui veut que les AdBlockers pourraient être bénéfiques pour les annonceurs, dans le sens où ils invitent à une nouvelle réflexion qui pourrait chambouler le secteur et finir par réconcilier les jeunes et la publicité. "L'industrie de la publicité récolte ce qu’elle mérite. S’il y a un responsable évident dans le développement des adblockers, ce sont les acteurs des technologies publicitaires eux-mêmes. Ces dernières années s’est développée une publicité excessivement agressive et peu respectueuse de l’internaute. Qui ne s’est pas irrité devant ces fenêtres publicitaires impossibles à fermer, ces vidéos qui se lancent sans rien demander ? La surabondance publicitaire, des formats intrusifs ainsi que la répétition excessive des annonces ont finalement conduit les visiteurs à installer des bloqueurs de publicité". Le professionnel prodigue ainsi une publicité plus pertinente et respectueuse du consommateur, "sur mesure", pour permettre de satisfaire chaque consommateur sans passer par de la pression publicitaire. Sa logique ? "Less is more. Le digital offre le terrain de jeu le plus riche et le plus efficace aux publicitaires, et nous n’en sommes qu’au début. Sur web et mobile, le trafic explose au détriment des autres médias. Prenons garde au ras-le-bol des internautes, prenons soin de l’image de marque des annonceurs : il en va de la pérennité de notre secteur".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Publicité : Google cherche à comprendre les adeptes d'AdBlockers
À lire aussi
TubeMogul se lance en France, publicité vidéo programmatique toujours plus forte !
À lire aussi
ADSP lance l'Eye-catching, un nouveau format publicitaire ultra-pertinent, tout bon auprès des jeunes ?
À lire aussi
Wieden+Kennedy, BETC, DDB, qui a fait les meilleures pubs du 21ème siècle ?
À lire aussi
Admesher, nouvel outil pour mesurer le temps passé sur les contenus natifs des marques, au top auprès des jeunes ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
La publicité digitale, enjeu capital pour les marques ? Tendance confirmée
Pixel de tracking