Marketing

Le Crowdsourcing, outil marketing capital pour séduire les jeunes femmes de la Génération Y

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les conseils et recommandations d'amies sont très importants !

Selon les marketeurs, les femmes de la génération Y constitueraient une cible très compliquée à atteindre. Heureusement pour eux, Stacy DeBroff, fondatrice et PDG de Mom Central Consulting, vient de dévoiler une piste à sérieusement exploiter : le crowdsourcing. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Décryptage par ici !

La semaine dernière, Air of melty vous expliquait que les jeunes femmes composaient la cible la plus difficile à atteindre selon les marketeurs. Soucieuse de se montrer utile dans le domaine, la rédaction d’Air of melty vous avait alors transmis quelques conseils pour toucher plus efficacement cette cible. Aujourd’hui, nous pouvons rajouter un nouveau conseil, ou plutôt un nouvel outil marketing à la liste : le crowdsourcing. Il y a deux semaines, nous vous montrions déjà que cet outil se révélait efficace, en vous parlant de McDonald’s qui lançait un site de crowdsourcing pour recueillir les souvenirs de ses clients et construire sa future campane, en misant sur l’UGC. Si le crowdsourcing est particulièrement efficace auprès de la génération Y, ce sont surtout les jeunes femmes qui y trouvent un grand intérêt. Pourquoi cela ? Stacy DeBroff, fondatrice et PDG de Mom Central Consulting l’a expliqué au site eMarketer.

Les jeunes filles suivent l'actualité des marques sur le net !

Selon Stacy DeBroff, alors que les générations plus âgées ont un parcours d’achat très linéaire, les jeunes femmes de la génération Y répondent plutôt à "un processus de prise de décision circulaire qui n’en finit jamais", et qui fait qu’elles sont toujours à la recherche d’inspiration, tant en ligne qu’hors ligne, explique-t-elle. "Elles s’intéressent à ce que leurs amies pensent et font parce qu’elles sont constamment dans une envie de partager elles-mêmes leurs opinions et informations". Pour la PDG, ce fonctionnement se ressent donc logiquement dans le parcours d’achat, fortement influencé par le bouche-à-oreille et le recueil de différentes sources d’informations, alias le crowdsourcing. Un crowdsourcing qui ne passe pas que par les pairs puisque, selon Stacy DeBroff, les jeunes se fient beaucoup à leurs parents. D’autre part, 93% des jeunes sont adeptes d’une culture de recommandation, en lisant des critiques en ligne.

Le coupon digital ? Un succès limité auprès des jeunes filles.
Crédit : X

A la question "Comment les jeunes femmes se sentent-elles engagées auprès des marques sur les réseaux sociaux", posée par le site eMarketer, Stacy DeBroff répond : "89% d’entre elles font confiance aux recommandations des gens qu’elles connaissent au sujet de marques, et seulement 11% font confiance à ce que la marque elle-même dit. Elles sont parfaitement transparentes et honnêtes quant à leur attitude réservée". La PDG va même jusqu’à dire que nombreuses sont celles qui voient les messages commerciaux comme étant intrusifs. D’autre part, alors que nous vous disions il y a peu que le coupon digital sur mobile représentait un outil marketing à ne pas négliger pour les marques visant la génération Y, il semblerait que les jeunes femmes y soient moins sensibles. C’est en tout cas ce qu’explique la PDG : "les jeunes femmes aiment les bons de réduction par pragmatisme. Si elles ont un coupon, tant mieux, mais ce n’est pas ce qui va provoquer ou annuler leur achat. (…) On ne voit pas les deals et les réductions être un facteur-clé de leurs habitudes de shopping, ce qui est différent de ce qu’on a pu voir avec les autres générations".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Marketing : Le bouche à oreille numérique, outil marketing réel et incontournable auprès de la génération Y
À lire aussi
Le coupon digital sur mobile, outil marketing à ne pas négliger pour les marques visant la génération Y !
À lire aussi
Marketing : Vine, nouvel outil publicitaire de choix pour séduire les jeunes ?
À lire aussi
Les jeunes femmes, cibles les plus difficiles à atteindre selon les marketeurs, comment y parvenir ?
À lire aussi
Marketing : La génération Y dépense-t-elle plus pour des expériences ou pour des biens ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 10 heures

La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?

Quand on parle de la jeune génération, on parle de plus en plus de son côté engagé sur tous les fronts. Alors que plusieurs études ont notamment montré ces derniers mois que les 18-30 ans s'intéressent de plus en plus à la mode durable, de nouvelles données signées Jam font le point sur le sujet.

La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?
Le Crowdsourcing, outil marketing capital pour séduire les jeunes femmes de la Génération Y
Pixel de tracking