Publicité

Le Native Advertising, roi de la publicité numérique d'ici 2020, grâce à la vidéo et aux réseaux sociaux ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le native Ad arrive en force !

Cela fait bientôt deux ans que nous vous le répétons sans cesse : si les jeunes sont très compliqués à satisfaire en matière de publicité, ils sont en revanche bien plus ouverts au native advertising. Et c'est là dessus que tout devrait se jouer dans les 5 prochaines années.

La rédaction d'Air of melty vous en parle depuis le mois de janvier, vous ne pourrez donc pas dire que vous ne l'aviez pas vu venir ! Le mois dernier, en vous présentant les 6 tendances à suivre en 2016 en matière de marketing digital, nous insistions sur le retour en force du Native Ad, alias le format publicitaire préféré de la jeune génération selon plusieurs études parues l'an dernier. Quelques semaines plus tard, la tendance se confirmait, avec Ratecard affirmant que 2016 sera l'année du Native Advertising, en conséquence de l'essor des AdBlockers. Si cela ne suffisait pas à vous convaincre, peut-être que la nouvelle étude présentée par Yahoo et Enders Analysis affirmant que le native advertising dominera le marché de la publicité numérique d'ici 2020 saura davantage trouver les mots (ou les chiffres) pour vous montrer une fois de plus que le Native Advertising sera LA tendance à suivre de l'année ! Tout simplement, commençons à vous donner le tournis dès maintenant : les dépenses en matière de native advertising devraient augmenter de 156% au cours des cinq prochaines années pour atteindre les 13,2 milliards d’euros d’ici 2020 ! Voilà voilà !

Le native Ad arrive en force !

C'est une étude dévoilée à l'occasion du Mobile World Congress ce 23 février 2016 qui fait ce constat, en révélant d'autre part que le native advertising pèsera 52% du marché de la publicité digitale display en Europe d’ici 2020. Le rapport "Native Advertising in Europe to 2020" prévoit une forte hausse des dépenses dans ce format dans les cinq prochaines années, et anticipe d’ores et déjà trois trimestres consécutifs de croissance nette dans la publicité display en ligne. "Le rapport attribue la raison de ce développement explosif du native advertising au bouleversement profond des comportements des utilisateurs, principalement l’utilisation accrue des smartphones et tablettes pour rechercher et consommer de l’information et du contenu. Résultat : l’essentiel de l’augmentation des dépenses liées au native se fera sur mobile, avec un montant estimé à 8,8 milliards d’euros en Europe à l’horizon 2020, soit presque six fois plus que les 1,5 milliard dépensés en 2015", révèle l'étude. Et ce sont notamment les réseaux sociaux qui participeront grandement à ce bouleversement, en générant plus de 300% d'augmentation en native advertising sur les réseaux sociaux d'ici 2020. La consommation de vidéos aura aussi son rôle à jouer, en doublant l'investissement dédié aux formats publicitaires vidéo, passant de 2,4 milliards d'euros en 2015 à 5,1 milliards d'ici 2020. "Le native advertising est un format gagnant-gagnant : plus efficace pour les annonceurs, plus rentable pour les éditeurs et plus acceptable pour les utilisateurs. C’est suffisamment rare pour le souligner. Le native ad étant très adapté au mobile, au social et à la vidéo, il bénéficie d’une forte marge de progression qui contribuera pour une très large part à l’augmentation des dépenses en display online", a déclaré Joseph Evans, Digital Media Analyst chez Enders Analysis, au sein de cette étude.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Publicité : 2016, année du Native Advertising ? Merci les AdBlockers !
À lire aussi
Publicité : En 2020, la publicité mobile sera (presque) forcément native...ou ne sera pas !
À lire aussi
Adverline Régie passe au Native Retargeting, nouvelle tendance en vue ?
À lire aussi
Publicité : Buzzfeed GB épinglé à cause de Native Advertising mal identifié
À lire aussi
AdBlockers, une perte encore plus forte en 2016 pour les annonceurs ?
Encore plus de contenus
Société

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?

Être confiné ne veut pas forcément dire être isolé. Pour tout humain, le contact avec les autres est très important, et c'est particulièrement vrai pour les jeunes. Alors, comment les 18-34 ans communiquent-ils avec leurs proches en cette période de crise sanitaire ? YouGov répond à la question, en montrant des différences importantes en fonction de l'âge.

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
Le Native Advertising, roi de la publicité numérique d'ici 2020, grâce à la vidéo et aux réseaux sociaux ?
Pixel de tracking