Le rapport des Millennials à l'achat immobilier analysé

Ecrit par

On le sait, le cliché veut que la jeune génération a très difficilement accès à la propriété en matière d'immobilier. Seulement voilà, quelques chiffres viennent aujourd'hui nuancer ce propos !

Vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la mission d'Air of melty au quotidien est de vous aider à toujours mieux cerner la jeune génération. Et cela passe notamment par le fait de démonter régulièrement les clichés qui concernent cette cible, qu'il s'agisse de la génération Z ou de la génération Y. À ce sujet, il y a quelques semaines, les résultats d'une étude menée par Ipsos MORI en Grande-Bretagne avaient permis de mettre fin à 3 mythes concernant la jeune génération, dont un portant sur l'immobilier. Alors que les moins de 35 ans font célèbrement partie d'une génération de locataires en puissance, à cause d'un manque de stabilité et de prix exorbitants pour les biens immobiliers en ville les empêchant d'accéder à la propriété, l'étude avait révélé que, en dépit de difficultés, les jeunes nourrissent tout de même l'envie d'être propriétaires un jour. En la matière, une infographie signée Assurgérance nous en apprend davantage sur le profil des acheteurs de la génération Y en immobilier. Alors, que faut-il en retenir ?

Déjà, sachez que la génération Y réussit bel et bien à devenir propriétaire d'un logement, et ce dès son plus jeune âge. Ainsi, en 2016, 31% des acheteurs avaient entre 18 et 35 ans ! Sur cette cible, ils sont plus de 9 jeunes sur 10 (92%) à demander un crédit pour financer cet achat. Pour trouver le bien de leurs rêves, les trois-quarts des Millennials utilisent des applications. De quoi confirmer l'existence d'une génération qui fait tout sur son mobile, même rechercher l'appartement ou la maison de ses rêves ! Un autre chiffre vient aussi confirmer l'existence d'une génération qui fonctionne et achète à l'instinct : 59% des Millennials sondés affirment fonctionner au coup de cœur pour l'achat d'un bien immobilier. Un bien qu'ils sont par ailleurs 19% à acheter en priorité dans le centre-ville ou dans une grande ville. Génération urbaine, à votre écoute !