Médias

Les (jeunes) Français et les médias, quelle confiance en 2021 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les (jeunes) Français et les médias, quelle confiance en 2021 ?

Ce 27 janvier 2021, La Croix vient de dévoiler son baromètre annuel sur la confiance des Français envers les médias. L'occasion de faire le point sur ce qui caractérise les moins de 35 ans en la matière. Verdic, le digital se démarque encore et toujours.

Comme chaque année, le journal La Croix vient de publier en ce mois de janvier 2021 son traditionnel baromètre réalisé avec Kantar Public-Onepoint sur la confiance des Français dans les médias. Un baromètre qui révèle que la période actuelle, si particulière et si difficile pour la jeune génération notamment, a vu progresser sensiblement l'intérêt porté à l'actualité. Au total, 67% des interrogés, tous âges confondus, se disent intéressés par l’actualité, soit une hausse de 8 points par rapport à l'an passé. Dans le même temps, la crédibilité des médias se redresse également légèrement pour la deuxième année consécutive. Et tous les médias progressent dans leur crédibilité. La radio reste le 1er média (52%, +2pts) devant le journal (48%, +2pts), la TV (42%, +2pts) et Internet, qui connaît la plus forte progression (28%, +5pts). Pour Guillaume Caline, de Kantar, ce retour modéré de la confiance accordée aux médias est directement lié au travail d'information autour de la pandémie actuelle. Mais, dans le détail, comment s'informent les Français et notamment les plus jeunes ?

Les (jeunes) Français et les médias, quelle confiance en 2021 ?
Crédit : Getty

Selon le baromètre La Croix-Kantar Public-Onepoint, 46% des Français (-2 pts) se sont d’abord informés de l’actualité nationale et internationale par la télévision, 34% (+2) par internet, 14% (-1) par la radio et 5% (+1) par la presse écrite en version papier. Pour les moins de 35 ans, le constat est différent : 66% s’informent d’abord par Internet puis ensuite par la TV (26%). De quoi confirmer les études des années précédentes, qui avaient déjà bien montré que les jeunes Français s'informent en grande partie via Internet et notamment les réseaux sociaux. Sur Internet, ce sont les sites des titres de presse écrite qui sont privilégiés (29%) devant les réseaux sociaux (20%). Même s'ils font confiance aux médias qu'ils consultent, les Français restent sur leurs gardes et ne croient pas tout ce qu'ils lisent. Ainsi, 63% de l'ensemble des sondés pensent avoir été confrontés à des informations qui déforment la réalité ou qui sont fausses, les fameuses Fake News ou Infox, plus d’une fois par mois. Chez les moins de 35 ans, le taux dépasse même les 70%. D'ailleurs, on notera que seuls 19% (+2) ont confiance dans les informations qui circulent sur les réseaux sociaux (comme twitter ou Facebook par exemple) quand elles sont publiées par un ami. Ils sont toutefois 37% (+3) à avoir confiance dans ces informations lorsqu’elles proviennent d’un site d’informations d’un média, de la presse écrite ou audiovisuelle. En revanche, on remarquera que, si près de 7 Français sur 10 déclarent avoir davantage suivi l'actualité en 2020, pas moins de 51% (soit plus d'un jeune sur deux) des 18-24 ne se sont, eux, pas davantage informés.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Netflix, Disney+, Amazon Prime, quels sont les services de VOD les plus forts en 2020 en France ?
À lire aussi
L'Etudiant organise son Salon virtuel des études supérieures pour aider les jeunes à trouver leur voie
À lire aussi
Télévision, internet, quel temps passé chaque jour sur les écrans pour la jeune génération ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 1 jour

Adot : 7 nominations annoncées

En ce mois de mars 2021, la suite marketing cross-device Adot fait le plein d'annonces avec pas moins de 7 nominations stratégiques. Thibault Savary, Claire Barlet, Ilan Houssepian, Laure Guyot, Clément Raux, Grégoire Pirany et Nicolas Cosson sont les heureux nommés. Mais encore ?

Adot : 7 nominations annoncées
Les (jeunes) Français et les médias, quelle confiance en 2021 ?
Pixel de tracking