Marketing

Les marques de mode sur les médias sociaux en France, quelle réalité ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les marques de mode sur les médias sociaux en France, quelle réalité ?

À l'heure où le Social Media Marketing constitue un enjeu de taille pour les marques de tous les secteurs en France, Digimind s'intéresse de plus près aux marques de mode et à la manière dont elles se renforcent sur Instagram et compagnie !

À l'heure où plus d'un jeune sur deux se dit actuellement prêt à quitter une marque pour une autre en cas de mauvaise expérience, il convient pour les marques visant cette cible de miser sur une communication ultra pertinente, qui passe en grande par les réseaux sociaux. En effet, nous vous en avons déjà parlé, le Social Media Marketing constitue un enjeu de taille en matière de marketing en cette année 2018. Nous vous en avons déjà parlé, aujourd'hui, plus d'un Millennial sur deux juge capital de pouvoir contacter une marque sur les réseaux sociaux, quel que soit le secteur dans lequel elle officie. À présent, c'est l'éditeur français de solutions de veille sur le web et sur les réseaux sociaux Digimind qui apporte sa contribution à la réflexion générale en dévoilant son étude retail sur les marques de mode sur les médias sociaux en France. Alors, que faut-il en retenir ? On vous présente tout de suite les conclusions principales de l'étude ! Avant de rentrer dans le détail, il est bon de rappeler que 15% des Français se procurent un vêtement ou accessoire au moins une fois par mois et que, avec 63%, les vêtements sont les produits les plus achetés en ligne en 2017. Une réalité particulièrement forte auprès de la jeune génération.

Les marques de mode sur les médias sociaux en France, quelle réalité ?

Comme l'explique Digimind, "il est donc devenu essentiel pour les marques de connaître les habitudes des consommateurs dans leurs pratiques des réseaux sociaux pour l'univers de la mode, les caractéristiques de leur parcours client, que cela soit online ou in-store, pour leur recherche d'informations ou pour leurs réclamations et partages post-achat". Et en cela, on apprend ainsi qu'Instagram est LE canal phare en matière de mode puisqu'il concentre plus de 43% des conversations pour les marques françaises. Dans les faits, la plateforme génère par exemple 72% des interactions totales en français pour Camaïeu, 96% pour C&A et 98% pour Zara ! Par ailleurs, on notera que le traitement des marques de mode sur les réseaux sociaux est globalement positif puisque les sentiments positifs représentent plus de 70% des sentiments exprimés. 66% des messages du parcours client évoquent en effet l'adhésion au produit et donc la satisfaction après achat. Et sachez enfin que, de manière plus globale, ce dont parlent principalement les consommateurs sur les réseaux sociaux, c'est de leur parcours d'achat et notamment de leur expérience en magasin, qui domine avec plus de 46% des conversations. Vous le voyez donc, mode et réseaux sociaux ça matche, en misant sur du online et du offline !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Adidas, Nike, Google, quelles sont les marques les plus visibles sur Instagram et Twitter ?
À lire aussi
Les micro-influenceurs, un atout incontournable pour toucher les Millennials
À lire aussi
Les Millennials, la génération qui mise le plus sur le papier !
À lire aussi
70% des membres de la Génération Z communiquent plus en ligne que dans la vie réelle
À lire aussi
Heineken mise sur l'art et la diversité pour donner un nouvel élan à sa marque
Encore plus de contenus
Facebook il y a 1 jour

Facebook accélère sur l'audio et présente sa réponse à Clubhouse

Facebook a décidé de se lancer sur le marché de l'audio, en plein essor actuellement, et le réseau social leader dans le monde a choisi de le faire à fond ! Il vient de présenter trois nouveautés, dont une qui entend rivaliser directement avec l'appli phénomène du moment, Clubhouse.

Facebook accélère sur l'audio et présente sa réponse à Clubhouse
Les marques de mode sur les médias sociaux en France, quelle réalité ?
Pixel de tracking