Coronavirus

Les Millennials français sont-ils prêts pour le déconfinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials français sont-ils prêts pour le déconfinement ?

La date du 11 mai 2020 est désormais dans tous les esprits. C'est la date choisie par Emmanuel Macron pour procéder à un début de déconfinement en France. Dans quel état d'esprit sont les Millennials français avec cette perspective en vue ? Réponse grâce à l'étude #MoiJeune.

Le temps commence à se faire sacrément long pour les jeunes en cette période de confinement. Alors que nombreux étaient déjà les Millennials français qui avaient le moral en berne ces dernières semaines, on apprenait il y a peu que 2 Millennials sur 10 seraient prêts à enfreindre les règles du confinement. Visiblement, même si les 18-35 ans trouvent de quoi s'occuper sur leur mobile et sur leurs écrans au quotidien, l'envie de retrouver un semblant de liberté se fait fortement sentir. Et justement, en matière de liberté, une porte pourrait être sur le point de s'ouvrir. En tout cas, dans son discours du 13 avril 2020, Emmanuel Macron a évoqué l'idée d'un début de déconfinement progressif à partir du 11 mai prochain. Un discours durant lequel la majorité des 18-24 ans ont trouvé le président de la République réaliste (35%) et clair (30%), même si 27% l'ont trouvé flou et 23% incohérent. Chez les 25-34 ans, c'est une impression de flou qui a dominé (32%) devant le réalisme (26%) et la clarté (24%). Aujourd'hui, c'est l'étude #MoiJeune menée par OpinionWay, 20 Minutes et Heyme qui permet de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête des Millennials français en révélant qu'un peu moins d'un jeune sur deux se dit sceptique quant à la date de déconfinement annoncée.

Les Millennials français sont-ils prêts pour le déconfinement ?
Crédit : Getty Images

En pratique, 47% des jeunes de 18 à 30 ans interrogés par OpinionWay dans le cadre de l'étude #MoiJeune menée par 20 Minutes et Heyme se sont sentis "sceptiques" suite à l'annonce de la date de déconfinement lors de l'allocutation du président Emmanuel Macron. Pour 39% des jeunes sondés, la date du 11 mai pour le déconfinement est tout simplement trop tôt. 37% se disent quant à eux un peu perdus tandis que 19% estiment que cette date intervient "juste comme il faut" et que 5% estiment que "c'est trop tard". En marge de cela, on apprend que plus d'un tiers des jeunes (36%) considèrent que la crise liée au Covid-19 va affecter leur avenir professionnel. Ce qui pèse notamment sur le moral des 18-30 ans, c'est la vision d'un avenir incertain : 14% pensent ne pas pouvoir de trouver de job d'été, ce qui pèserait fortement sur leur budget annuel. En marge de cela, 12% voient leur projet de changer d'emploi retardé et 9% ont peur que leur entreprise ferme. Enfin, pour près d'un jeune sur dix, l'arrivée sur le marché du travail, l'annulation de stage et une (ré)orientation compliquée à cause des salons et universités fermées sont également sources de stress.

Heureusement, dans le même temps, 63% des 18-30 ans se disent plutôt confiants dans une reprise économique en France, même si cela prendra du temps. Pendant le confinement, 42% des Millennials français estiment que leur moral s'est dégradé. Pour 31% et 28% des jeunes, le poids et la situation professionnelle se sont aussi dégradés au cours des dernières semaines. Heureusement, la santé (79%), la vie amoureuse (75%) et les relations amicales (73%) sont restées inchangées. Enfin, la bonne nouvelle dans tout cela est que pour 25% des sondés, la situation financière s'est même améliorée, tout comme les relations familiales (15%). Par ailleurs, on note que les jeunes tendent à s'inquiéter de moins en moins, que ce soit pour eux (3,1/10 le 20 avril vs 3,6/10 le 06 avril) ou pour leurs proches (6,2/10 vs 6,9/10).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Quel regard portent les 18-34 ans sur le plan de déconfinement en France ?
À lire aussi
Le confinement, un coup dur pour la manière dont la jeune génération se voit physiquement ?
À lire aussi
Les Millennials français, sceptiques ou sereins à l'idée d'un déconfinement progressif prochain ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 12 heures

Grain Blanc, l'agence à impact à découvrir

En ce mois de décembre 2020, une nouvelle agence voit le jour du côté de Pau, Bordeaux et Paris : Grain Blanc, qui vise l’accompagnement des petites et moyennes entreprises en transformation. Mais qui se cache derrière cette nouvelle entité ?

Grain Blanc, l'agence à impact à découvrir
Les Millennials français sont-ils prêts pour le déconfinement ?
Pixel de tracking