Marketing

La génération Z deux fois plus influencée par les réseaux sociaux que par les offres promo classiques

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La génération Z deux fois plus influencée par les réseaux sociaux que par les offres promo classiques

Si vous doutiez encore de la puissance du Social Media Marketing dans les décisions d'achat de la jeune génération, une étude signée du cabinet L2 devrait savoir vous rassurer : aujourd'hui, pour la génération Z, tout (ou presque) se passe sur Instagram !

Vous le savez si vous lisez notre site, la mission quotidienne de la rédaction d'Air of melty, c'est de vous aider à cerner toujours mieux la jeune génération. En la matière, la chose la plus importante à retenir aujourd'hui, c'est que, s'il existe bien une seule jeunesse, elle se compose de profils multiples. Plus précisément, il faut aujourd'hui comprendre que la jeune génération se distingue en deux catégories principales, avec la génération Y d'un côté et et la génération Z de l'autre, chacune ayant ses spécificités. À ce sujet, pas plus tard qu'il y a quelques jours, nous insistions bien sur le fait que la génération Z n'est pas une génération Millennials 2.0, bien au contraire, avec des jeunes qui cherchent à tout prix à éviter les erreurs de leurs aînés ! Aujourd'hui, c'est une récente étude réalisée par le cabinet L2 qui apporte sa contribution à la réflexion générale en s'intéressant à la puissance des réseaux sociaux auprès de cette cible. L'occasion d'apprendre que 70% des marques font aujourd'hui appel à des influenceurs sur Instagram...et qu'elles ont visiblement tout bon en le faisant !

Instagram cartonne auprès des moins de 25 ans !
Crédit : Thomas Trutschel

Plus précisément, c’est avant tout l’industrie du luxe qui exploite le marketing d’influence, avec 91% des marques de ce secteur qui utilisent ce levier de communication. Sur la deuxième et la troisième marche, on trouve le prêt-à-porter et le secteur de la beauté a respectivement 84% et 83%. De leur côté, les secteurs de l'électronique grand public (61%), de l'alimentaire et des boissons (45%) ou encore des soins personnels (38%) sont un peu moins concernés. Ce qui fait que les marques misent sur ce genre de stratégie c'est le fait que, selon l'étude signée L2, "les influenceurs améliorent les relations avec les consommateurs, ce qui permet un meilleur engagement de ces derniers". Dans le détail, les contenus avec images (et les vidéos) des influenceurs auraient permis d'augmenter l'engagement de 17% par rapport aux messages habituels sur Instagram. Et c'est bien la génération Z qui est en attente de ce genre de contenus !

Comme le présente le site ZDNet.fr, qui relaie les résultats de l'étude, "la génération Z veut plus d’interactions avec les marques et les boutiques. La communication et l’authenticité sont importantes et ces échanges via les plateformes mobiles déterminent les décisions d’achat. Environ 80% des jeunes sont influencés par ce qu’ils voient sur les réseaux sociaux pour leur shopping. Autre observation de taille : la génération Z est deux fois plus influencée par les réseaux sociaux que par les offres promotionnelles classiques". En cela, les influenceurs Instagram représentent des alliés de taille dans leur parcours shopping. Pour preuve, L2 rappelle que, de façon générale, 72% des utilisateurs Instagram se décident à acheter quelque chose après l’avoir vu sur le réseau social. Alors, c'est quand que vous vous y mettez ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Miser sur l'entertainment plutôt que sur l'interruption, la clé pour engager les Millennials ?
À lire aussi
87% des 18-24 ans fidèles à "au moins une marque"
À lire aussi
Social Media Marketing : Socialbakers, "La relation entre marque et influenceurs doit être un échange d'inspirations" (EXCLU)
À lire aussi
Adludio, "La publicité ne doit pas interrompre une activité, mais l’accompagner" (EXCLU)
À lire aussi
Coût, édito, 4 astuces pour rentabiliser son chatbot
Encore plus de contenus
Food il y a 2 jours

7 Millennials sur 10 adeptes du locavorisme

Cap sur l'assiette de la jeune génération ! En cette année 2020, les priorités des 18-34 ans ont clairement évolué : au-delà de se faire plaisir à table, ils cherchent à consommer aussi localement et durablement que possible.

7 Millennials sur 10 adeptes du locavorisme
La génération Z deux fois plus influencée par les réseaux sociaux que par les offres promo classiques
Pixel de tracking