Mobile

Mobile : Firechat, l’application sollicitée par les manifestants pour lutter contre la censure à Hong Kong

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Firechat, l'application du moment ?

Alors que le réseau social Ello occupe les esprits en se revendiquant comme un service anti-Facebook, une autre application semble connaître un essor phénoménal, tout en répondant aux envies citoyennes des jeunes militants à Hong Kong. Décryptage.

Il y a quelques semaines, Air of melty vous parlait du Fire Challenge, le nouveau défi Facebook qui poussait les jeunes à risquer toujours plus. Aujourd’hui, ce qui fait l’actualité, ce n’est plus le Fire Challenge mais Firechat, une application qui véhicule un message bien différent de celui du défi Facebook : alors que le premier servirait à mettre en avant sa virilité, son courage et sa sexualité, le second sert à s’organiser pour mener la révolution ! En effet, l’application Firechat, développée en Californie par le Français Micha Benoliel, est actuellement très utilisée par les manifestants prodémocratie à Hong Kong. Selon l'AFP, dans la seule journée de dimanche, elle aurait été téléchargée pas moins de 100 000 fois ! Son principal atout est qu’elle permet d’échapper à la censure puisqu’elle ne fonctionne pas sur la connexion internet.

L'application a pris une dimension politique à Hong Kong.

En fait, l’application de messagerie instantanée fonctionne grâce à la technologie Bluetooth, et permet donc de continuer à communiquer même en cas de coupures de réseau cellulaire ou d'internet. Or les connexions mobiles ne fonctionnent pas bien autour des lieux de manifestations à Hongkong, sans doute en raison d'une saturation des réseaux. A l’origine créée pour permettre la communication dans le métro ou lors de grands événements comme des concerts et des matchs, l’application permet aussi de créer des groupes de discussion anonymes pouvant regrouper jusqu’à 10.000 utilisateurs de l’application en même temps. Désormais associée à un outil anti-censure, Firechat constitue donc un outil de communication redoutable et indispensable pour les manifestants !

L'application rassemble des gens à proximité les uns des autres.
Crédit : X

Voyant tout le potentiel de discrétion de cette application, c’est un des leaders du mouvement, un jeune étudiant de 17 ans, Joshua Wong, qui en a fait la promotion sur sa page Facebook (qui est suivie par plus de 200 000 utilisateurs de Facebook) et sur Twitter, afin d’inciter à la création d’un mouvement général. Le succès de cette application vient donc bien d’un effort mené par la jeune génération, qui se sert de plus en plus des applications de messagerie instantané pour communiquer. Et, dans ce contexte, la communication est un outil indispensable pour réaliser de bien plus grandes choses encore. On est bien loin de l'application Beer...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Mobile : Beer, l’application qui mise sur le succès de Yo, phénomène en vue ?
À lire aussi
Mobile : MeiPai, l’application phénomène lève 50 millions de dollars, débarquement en Europe imminent ?
À lire aussi
WhisperGate en vue : Whisper suit ses utilisateurs anonymes à la trace, la confiance des jeunes trompée ?
Encore plus de contenus
Mobile : Firechat, l’application sollicitée par les manifestants pour lutter contre la censure à Hong Kong
Pixel de tracking