Mobile

Mobile : La verticalité, la clé pour réconcilier les jeunes et la publicité sur ce support ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le format vertical, la clé du succès !

Les jeunes et le mobile, ça matche ! Les jeunes et la publicité mobile, ça matche moins, nettement moins. Heureusement, Business Insider a peut-être trouvé la solution pour réconcilier les jeunes mobinautes et la pub. Tout ne serait qu'une question de format...

La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, les jeunes de moins de 30 ans sont les plus grands adeptes d'AdBlockers, ces logiciels qui bloquent la publicité en ligne. Des logiciels qui changent clairement la donne dans le secteur de la publicité. Car, que l'on considère l'AdBlocking comme une bénédiction pour la publicité invitant les acteurs du marché à faire preuve de plus d'imagination et de compréhension du public, ou qu'on la juge comme étant un fléau, c'est une réalité, les AdBlockers illustrent une triste réalité : les jeunes n'aiment pas forcément la publicité qu'on leur propose, et ils n'hésitent pas à la bloquer. Sur desktop, mais aussi de plus en plus sur mobile, même si l'adblocking mobile reste une menace quasi inexistante en France. Aujourd'hui, le site Business Insider tente de comprendre ce qui ne passe pas entre les Millennials et la publicité mobile. Vers une réconciliation ?

Comme l'explique le site L'ADN, qui relaie l'étude signée par Business Insider et baptisée de façon très directe "Pourquoi les Millennials détestent vos pubs mobiles", "la jeune génération a beau déambuler le nez scotché à son portable, il semble qu’elle soit réticente à toute publicité intrusive. Le contenu est présent ? Peu importe, c’est du spam. Le contenu est contextualisé ? Du spam encore pire, avec une jolie violation de la vie privée". Alors, comment faire pour que les jeunes mobinautes apprécient enfin de voir du contenu sponsorisé sur leur smartphone, à l'heure où ils sont tout le temps rivés dessus ? Déjà, Business Insider rappelle que la publicité mobile n'est pas l'ennemi des jeunes, puisque 73% des 18-24 ans et 58% des 25-34 ans préfèrent avoir affaire à des messages commerciaux autour d'un contenu plutôt que de le payer. Simplement, ils sont très exigeants en matière de publicité. Et la clé d'une publicité acceptée sur le mobile aujourd'hui, c'est la question de son format ! En effet, si on avait déjà compris que le contenu devait s'adapter au device, on apprend désormais qu'il doit aussi imiter le comportement de la cible qu'il vise. Et donc, dans cette logique, le format vertical constituerait un atout de taille, à l'heure où le jeune mobinaute n'a plus envie (ni le temps) de tourner son mobile en mode horizontal pour apprécier un contenu. "Penser format en plus de contenu", la solution est à portée de mains !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Mobile : YouNow, l'appli de live vidéo incontournable pour les Millennials ?
À lire aussi
Mobile : Youwant, l'appli qui va savoir répondre à toutes les envies soudaines de la jeune génération ?
À lire aussi
Les jeunes Français passent 4h par jour à consulter leur smartphone, génération mobile-only confirmée
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Mobile : La verticalité, la clé pour réconcilier les jeunes et la publicité sur ce support ?
Pixel de tracking