Mobile : Prisma, l'appli phénomène, s'attaque (déjà) à la vidéo et à la réalité virtuelle

Prisma surprend toujours plus !
Ecrit par

Alors qu'elle vient seulement d'apparaître sur le marché des applications mobiles, la plateforme Prisma est en train de conquérir toute une génération. Après avoir révolutionné la retouche photo, le service s'attaque à la vidéo...et bien plus encore !

Prisma, la nouvelle appli phénomène qui a toutes les cartes en main pour séduire la jeune génération ? Aussitôt apparue sur le marché des applis, aussitôt repérée comme une potentielle nouvelle plateforme de référence pour les mobinautes ! Souvenez-vous, la semaine dernière, la rédaction d'Air of melty vous présentait Prisma, une appli qui pourrait bien ringardiser Instagram auprès des jeunes, en transformant leurs clichés relativement classiques en œuvres d'art. Lancée courant juin en Russie, la plateforme permet de transformer n'importe quelle photo en peinture, grâce à une vingtaine de filtres. Chagall, Picasso ou encore Lichtensein ne sont plus qu'à un clic des mobinautes ! Et l'appli pourrait bien remplacer Instagram dans le coeur des jeunes car, comme l'expliquait la rubrique high-tech du site BFMtv, "à la différence d’Instagram, le calcul se fait en partie grâce à un réseau de neurones artificiels, des algorithmes qui fonctionnent en s’inspirant des neurones humains. Leur particularité est de pouvoir évoluer en apprenant par eux-mêmes, sans intervention humaine. Alors que les concurrents retouchent vos photos en y appliquant une couche supplémentaire, Prisma les analyse pour les redessiner". Et, qu'on se le dise, ce n'est que le début... Prisma voit déjà plus loin, bien plus loin !

Comme vient de l'annoncer le site Humanoides, "à peine a t-il lancé son appli de filtres photo façon artistique, que le russe Prisma s’attaque déjà à la vidéo et à la réalité virtuelle". Vraiment ? Et oui ! A l'heure où les moins de 30 ans visionnent pas moins d'une dizaine d'heures de vidéos en ligne chaque mois, Prisma a bien cerné le potentiel autour du phénomène vidéo. "A l’instar de Moodstocks, cette société russe fondée par Alexey Moiseenkov a d’abord proposé son service pour les photographies, plus faciles à scanner dans un premier temps, pour passer ensuite à la vidéo. Et c’est là que tout se complique avec un flux d’informations autrement plus important que sur une image statique". Qu'importe les complications, le site Mashable, qui a directement contacté l'équipe de la plateforme, confirme que la métamorphose de vidéos en peintures animées est la prochaine ambition de Prisma. Pour le moment, aucune date de lancement ou de durée limite de vidéo n'a été annoncée mais quelques exemples circulent déjà, témoignant du potentiel du service. En effet, la vidéo 360° semble être à l'honneur ! Décidément, Prisma se révèle toujours plus fascinant et toujours plus tentant...et ça ne fait que commencer !

Crédit : x