Mondial 2014

Mondial 2014 : Bilan publicitaire de la compétition sur TF1

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le Mondial, c'est fini !

Le Mondial 2014, c’est fini ! Et une chose est sûre, l’Allemagne est peut-être la seule équipe qui a officiellement gagné la compétition mais bien d’autres acteurs sont sortis gagnants de cette Coupe du Monde : les marques ! D’ailleurs, Kantar Media vient de dévoiler le bilan publicitaire de l’événement planétaire qui a fait vibrer les jeunes pendant un mois. Les détails par ici !

Ça y est, dix jours après la finale de la Coupe du monde de football, l’euphorie internationale est désormais retombée. En début de semaine, Air of melty vous dévoilait la deuxième partie de la campagne Samsung #Galaxy11 The Match, qui signait alors le clap de fin de cette campagne surfant sur le Mondial 2014. Un Mondial 2014 dont Samsung n’a pas été la seule marque à profiter. Nous vous l’avons en effet dit à plusieurs reprises, notamment à travers une interview exclusive réalisée auprès de Reputation Squad, une agence d’e-reputation, qui a confirmé le succès des marques pendant la compétition, grâce au fait que, "avec internet et les réseaux sociaux, les publicités invitent au partage comme un soutien à l’équipe nationale". C’est ainsi que les marques de tous secteurs, engagées dans une course à l’image, ont pu se rendre visibles auprès du grand public. L’institut Kantar Media avait notamment fait la liste de tous les annonceurs actifs lors des matchs diffusés sur TF1, dont le premier match des Bleus contre le Honduras, et qui avait vu 46 annonceurs diffuser leur publicité, pour un total de 7,4 millions d’euros bruts. Aujourd’hui, avant de tourner définitivement la page de ce Mondial, Kantar Media Ad Intelligence dresse le bilan publicitaire de toute la compétition.

TF1 a gagné gros grâce au Mondial.
Crédit : Icon

Au total, 167 annonceurs se sont partagés les espaces publicitaires et ont diffusé 1 376 spots, le tout pour un montant de 87,8 millions d’euros bruts pour l’ensemble des annonceurs et des marques durant les matches de la Coupe du Monde, selon Kantar Media Ad Intelligence. A titre de comparaison, la dernière Coupe du Monde en Afrique du Sud avait rassemblé 140 annonceurs sur TF1 pour un montant global 68,4 millions d’euros bruts. Parmi les secteurs les plus actifs, on notera que le secteur de l’automobile, avec notamment Kia Motors, partenaire officiel de l’événement, a représenté un cinquième de la pression publicitaire en termes de valeur, soit 16,6 millions d’euros bruts. L’hygiène beauté, avec 12,6 millions d’euros bruts, est le deuxième secteur le plus actif, avec la mise en lumière de marques essentiellement masculines. Le secteur des télécommunications complète ensuite le podium, notamment avec Apple et son budget brut de 3,8 millions d’euros qui fait de la marque allemande le plus gros annonceur de ce Mondial. Du côté des marques françaises, Bouygues Télécom, Orange, SFR et Free se classent parmi les 10 premiers annonceurs de ce Mondial en France.

Alors que le budget marketing total de la Coupe du Monde 2014 devrait avoisiner les 1,3 milliard de dollars, le baromètre Uniteam Sport/Toluna avait cherché à savoir, en début de compétition, quelle marque liée au Mondial se démarquait de ses concurrents, en interrogeant 1 000 personnes représentatifs de la population française de plus de 18 ans. Verdict, selon cette étude, c’est Coca-Cola qui s’était imposé comme sponsor préféré des Français. La marque américaine devançait McDonald’s, sponsor officiel de la Coupe du Monde au même titre que Coca-Cola, et Carrefour, le partenaire de l’équipe de France. En revanche, chez les moins de 35 ans spécifiquement, c’est McDonald’s qui l’emportait. Pour les jeunes, fast-food et foot-ball ne sont pas incompatibles, loin de là !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Mondial 2014 : France-Allemagne, match sous forte pression publicitaire pour les marques !
À lire aussi
Mondial 2014 : France-Allemagne, record d’audience "historique" pour TF1, les jeunes conquis par les Bleus
À lire aussi
Mondial 2014 : 55,8% des internautes partageraient une publicité sur les réseaux sociaux pour "soutenir une marque qu’ils aiment"
Encore plus de contenus
Culture il y a 3 heures

Les jeunes et la lecture, ça matche en cet été 2020 ?

En cet été 2020, peut-on imaginer la jeune génération en train de bronzer sur la plage ou à la piscine avec un livre à la main ? C'est fort possible puisque, alors que l'on ne le penserait pas forcément, les 18-34 ans sont passionnés de lecture !

Les jeunes et la lecture, ça matche en cet été 2020 ?
Mondial 2014 : Bilan publicitaire de la compétition sur TF1
Pixel de tracking