Marketing

Ponts de Paris : Les selfies remplacent les cadenas d’amour, les jeunes dans le viseur

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le selfie est le nouveau cadenas !

Le selfie est encore et toujours là ! Encore mieux, l’autoportrait photographique pourrait même bientôt remplacer les célèbres cadenas d’amour accrochés sur les ponts de Paris. C’est en tout cas la volonté de la Mairie de Paris, qui a lancé l’opération #lovewithoutlocks. A l’heure où le relfie, alias le Relationship Selfie, cartonne auprès des jeunes, il y a de quoi penser que cette campagne trouvera un fort écho. D’ailleurs, les premiers chiffres dévoilés sont très encourageants. Exit les cadenas d’amour, et bonjour aux selfies d’amour !

La semaine dernière, Air of melty vous parlait du usie, le nouveau dérivé officiel du selfie qui envahissait les réseaux sociaux. Il y a quelques temps aussi, nous vous avions parlé du relfie, alias le relationship selfie, ce nouveau genre d’autoportrait censé témoigner d’un lien fort entre plusieurs personnes d’une même photo. Aujourd’hui, le relfie pourrait bien prendre une toute nouvelle dimension, grâce à une initiative mise en place par la mairie de Paris, qui souhaite remplacer les cadenas d’amour par des selfies d’amour sur les ponts parisiens. Depuis le lundi 11 août en effet, la municipalité a lancé une chasse aux cadenas en vue de désencombrer les ponts de la capitale et de les remplacer par des selfies d’amoureux. L'idée est "de proposer aux couples l'alternative des selfies aux cadenas, en expliquant que ces derniers pèsent beaucoup trop lourd pour les ponts parisiens", résume la Mairie. Les amoureux pourront "immortaliser leur amour en ligne plutôt que sur les ponts de Paris".

Les cadenas, c'est du passé !
Crédit : X
La Mairie de Paris se lance dans les selfies, en vue d'arrêter la folie des cadenas.
Crédit : X

Des autocollants ont donc été posés sur les ponts de la capitale pour inciter les amoureux à réaliser ces autoportraits photographiques avec leur téléphone portable, avant de les publier sur un site spécialement créé pour l’occasion : lovewithoutlocks.paris.fr. Rapidement, le nom du site est aussi devenu un hashtag populaire sur YouTube. A la vue du succès général des relfies qui, selon le site Science of Relationships, sont populaires auprès de la génération Y car ils permettent aux jeunes de donner une image glorieuse de leur couple sur les réseaux sociaux, essentiels dans la vie des jeunes, il y avait de quoi penser que cette opération serait un succès. C’est désormais confirmé puisque, en une semaine, environ 420 selfies ont été postés sur le site, comme l’a confié la Mairie de Paris au Figaro.

420 selfies ont déjà été postés en 7 jours.
Crédit : X

La Mairie de Paris n’est en aucun cas la première institution à céder à la tendance du selfie. Ces derniers mois, nombreuses sont les marques et les associations qui se sont emparés du selfie pour leurs campagnes, en innovant toujours plus : selfies animaliers, selfies sous l’eau, cours de selfies et bien d’autres, les idées ne manquent pas pour donner un nouveau souffle permanent à ce genre d’autoportrait popularisé en 2013. D’ailleurs, pour le site journalducm, le selfie représente tout simplement un outil marketing redoutable dans le sens où il répond au "besoin primaire de l’être humain de se connecter à d’autres personnes" en lui offrant "un moyen de créer son identité et son image et de les diffuser massivement grâce aux réseaux sociaux". En invitant les consommateurs à participer directement à leurs campagnes, les marques ayant recours au selfie s’assurent donc de nombreux bénéfices, notamment en termes d’engagement avec le consommateur et de partage de ses valeurs. Alors, le selfie sauvera-t-il les ponts de Paris ? Tout laisse à le penser…

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Orly lance "le plus grand mur de selfies au monde", l'autoportrait toujours au top !
À lire aussi
Les années 70 et 80 au cœur des envies des jeunes en 2014, pourquoi le rétro-marketing fonctionne autant ?
À lire aussi
Showroomprivé lance Smart Promo, une application de couponing web to store simplifiée, la mode et les jeunes dans le viseur
À lire aussi
Marketing : Les marques "essentielles à la vie de la moitié des jeunes", une relation de confiance à construire d’urgence
À lire aussi
Hermès : Tie Break, l’application de brand-content qui veut associe les jeunes et le luxe
Encore plus de contenus
Ponts de Paris : Les selfies remplacent les cadenas d’amour, les jeunes dans le viseur
Pixel de tracking