Publicité

Publicité : 2 jeunes sur 3 adeptes d'AdBlockers en 2016

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Il va falloir repenser les stratégies !

Les AdBlockers font encore parler ! En ce mois de septembre 2016, on apprend que 2 jeunes Américains sur 3 sont adeptes des logiciels bloquant la publicité. Et ils savent parfaitement ce qu'il font...et pourquoi ils le font !

Ce n'est plus du tout un phénomène marginal mais bel et bien une tendance de fond qui touche le marché de la publicité digitale : l'essor des AdBlockers, à la fois sur desktop et sur mobile, inquiète. Que l'on considère l'AdBlocking comme une bénédiction pour la publicité invitant les acteurs du marché à faire preuve de plus d'imagination et de compréhension du public, ou qu'on la juge comme étant un fléau, c'est une réalité, ces logiciels font désormais partie du quotidien de la jeune génération, qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce genre de solution pour échapper à une publicité qu'ils jugent trop intrusive et pas assez pertinente, avec une conséquence directe pour les annonceurs. Vous l'aurez compris, les AdBlockers sont aujourd'hui un signal à prendre en compte pour les annonceurs. Un signal d'autant plus fort que la plateforme Anatomy Media vient de publier de nouvelles données témoignant de l'ampleur du phénomène auprès des jeunes Américains. Verdict, en cette fin d'année 2016, deux jeunes sur trois sont adeptes de logiciels bloquant la publicité.

Le ton est donné !

L'étude d'Anatomy Media révèle ainsi que 64% des jeunes Américains sondés et âgés de 18 à 24 ans utilisent un AdBlocker. Dans le détail, 32% des personnes interrogées bloquent des publicités sur desktop, 17% embarquent un bloqueur de publicités sur mobile et 14% des répondants utilisent un adblocker sur mobile et sur PC. L'institut s'est aussi intéressé aux raisons qui poussent les jeunes internautes à solliciter ce genre de logiciels. Verdict, comme le révèle le Blog du Modérateur, qui relaie les résultats de l'étude, "les répondants veulent surtout se débarrasser des publicités invasives (43%), accélérer leur navigation (21%) et protéger leurs données personnelles (17%)". Et alors que l'on vous répète tous les jours ou presque que les jeunes consomment énormément de contenus vidéo en ligne, c'est justement ce genre de contenus qui les incite à installer des AdBlockers. Ainsi, 64% des personnes interrogées déclarent qu’ils ont activé Adblock pour regarder plus facilement des vidéos, contre "seulement" 29% pour lire plus facilement un contenu sur le web. C'est notamment le pre-roll des vidéos courtes qui sont les publicités les plus critiquées par les sondés, qui citent également les publicités incluses dans les vidéos long format (au milieu d’émissions, de séries etc.). En somme, en matière de publicité vidéo, certains annonceurs vont devoir réfléchir à de nouvelles stratégies... Les jeunes ont donné le ton !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Mobile

Mobile : JigTalk, l'appli dating qui se veut 100% authentique

En 2020, les applis dating continueront de faire parler d'elles ! Et, sur ce marché en plein essor, une application bien précise pourrait bien réussir à se démarquer : JigTalk, un service venu du Royaume-Uni qui interdit toutes les photos de profil comportant des filtres.

Mobile : JigTalk, l'appli dating qui se veut 100% authentique
Noël

Que redoutent les Millennials en vue de Noël 2019 ?

Tic tac, tic tac, Noël approche. Si, pour beaucoup, les fêtes de fin d'année sont un moment de joie propices aux retrouvailles et à la détente, force est de constater que ce n'est pas le cas pour tous les jeunes. C'est ce que révèle une étude signée Hotels.com.

Que redoutent les Millennials en vue de Noël 2019 ?
Publicité : 2 jeunes sur 3 adeptes d'AdBlockers en 2016
Pixel de tracking