Publicité : Quelle attention portent les jeunes aux différents médias ?

Ecrit par

À quel point les 18-34 ans sont-ils attentifs à la publicité sur le web, à la télévision ou encore dans la presse ? Le groupe HEROIKS, via sa filiale My Media, s'est intéressé à la question en faisant le point sur l'attention portée aux différents médias par la jeune génération.

Depuis plusieurs années déjà, la rédaction d'Air of melty vous parle du rapport compliqué qui lie les jeunes à la publicité en ligne. En quelques mots, les moins de 35 ans sont ouverts à la publicité, mais pas trop, comme en atteste le fait qu'ils sont les plus grands utilisateurs d'AdBlockers. Il y a quelques semaines, une nouvelle étude signée Adobe et réalisée avec Advanis faisait le point sur la perception des publicités en ligne en France par la jeune génération. L'occasion d'apprendre, notamment, que la génération Z est la plus susceptible d'être influencée en ligne, notamment dès lors que la communication passe par Instagram ou YouTube. Pour autant, comme nous le rappelait récemment Marianne Tournery, Content Strategy Manager pour Kantar, "les jeunes appréhendent les messages des marques avec plus de distance que leurs aînés". Compliqué à suivre tout cela, n'est-ce pas ? Pour vous aider à y voir plus clair, le groupe HEROIKS, via sa filiale My Media, vient de mesurer l'attention portée aux publicités selon le média utilisé grâce à son indicateur Alpha. Alors, quel est le média le plus efficace auprès des moins de 35 ans ?

Publicité : Quelle attention portent les jeunes aux différents médias ?
Publicité : Quelle attention portent les jeunes aux différents médias ?

Selon cette nouvelle étude signée HEROIKS, les 15-24 ans portent actuellement leur attention sur la presse, avec un score de 45, devant la télévision (40), la radio (31), l'affichage (30) et enfin le web. Si le score attribué au web (24) peut sembler bas, l'étude révèle que, en réalité, les 15-24 ans sont ceux qui accordent le plus d'attention à ce média. À l'inverse, la radio, la presse ou encore la télévision affichent des scores plus faibles que pour les autres catégories d'âge. Cela se confirme donc, les jeunes sont actifs sur tous les supports, et donc particulièrement sur le digital. De leur côté, les 25-34 ans affichent des scores plus élevés en ce qui concerne la presse (62), la télévision (47) et la radio (47). À l'inverse, en matière d'affichage et de web, ils se montrent moins engagés que leurs successeurs, avec respectivement des scores de 29 et 22. De manière générale, l'étude met en lumière le fait que "les moins de 25 ans se montrent quant à eux globalement moins attentifs à la publicité, notamment sur les médias Télévision et Radio, médias principalement impactés par la montée en charge de l'offre alternative média digitale. Pour autant, une fois captés par le web, nos moins de 25 ans n'accordent pourtant pas d'attention équivalente à celle dédiée aux autres médias (24 Vs 30 à 40)".

Crédit : x