Quel est le (vrai) rapport des Millennials aux nouvelles technologies ?

La technologie, ça n'a (presque) que du bon pour les jeunes !
Ecrit par

On dit souvent que la jeune génération est en demande permanente d'innovation, mais qu'en est-il vraiment ? Quel rapport les Millennials ont-ils réellement avec l'intelligence artificielle et la robotique ? Le cabinet Deloitte a mené l'enquête.

La mission quotidienne que se donne la rédaction d'Air of melty, c'est de vous aider à cerner toujours mieux la jeune génération. En la matière, la chose la plus importante à retenir en ce début d'année 2017, c'est que, s'il existe bien une seule jeunesse, elle se compose de profils multiples. Plus précisément, il faut aujourd'hui comprendre que la jeune génération se distingue en deux catégories principales, avec la génération Y d'un côté et et la génération Z de l'autre. Chacune d'elle a ses spécificités et, de plus en plus, son influence auprès des marques. Dans cette logique, il y a quelques jours à peine, nous vous dévoilions les différences entre la génération Y et la génération Z en matière de valeurs et de comportements. Aussi, la semaine passée, nous vous présentions 3 conseils pour vous adresser plus efficacement à la génération Z sur les médias sociaux. Aujourd'hui, on se concentre sur la génération Y et, plus précisément, son rapport aux nouvelles technologies. L'innovation permanente les effraie-t-elle ou, à l'inverse, sont-ils en demande de toujours plus de robotique ? Une étude signée du cabinet Deloitte fait le point sur le sujet. Verdict : sur 8 000 Millennials interrogés à travers le monde, ils sont 60% à ne pas considérer les nouvelles technologies comme étant une menace. En avant donc l'innovation !

Plus précisément, comme le révèle l'étude, relayée par le site L'ADN, la majorité des millennials (62%) considèrent que l'émergence de nouvelles technologies (automatisation, robotique, intelligence artificielle) peut avoir des retombées positives. Les jeunes estiment ainsi qu'elles vont permettre "d'accélérer la productivité". Ils sont aussi 53% à penser qu’elles encourageront la croissance économique. En parallèle de cela, 50% d’entre eux les voient aussi comme une chance de consacrer plus de temps à des activités de création. A l'heure où l'on vous répète (très) régulièrement que la jeune génération est une génération très axée sur le Do It Yourself et très active en matière de création et co-création, on comprend mieux pourquoi elle voit l'innovation comme une bonne nouvelle : il s'agit d'un nouveau vecteur de créativité pour ces jeunes. En parallèle de cela, "moins pessimistes que les jeunes à travers le monde, les Français sont cependant une majorité (34%) à penser que ces technologies auront un impact négatif sur le nombre d’emplois disponibles. Enfin, quand on la questionne sur le futur, la Génération Y française démontre d’une certaine bienveillance vis à vis de la génération suivante : pour 53% d’entre eux, les jeunes âgés de 18 ans et moins auront un impact positif sur les entreprises", révèle le site L'ADN.

Enfin, s'il faut retenir autre chose de cette étude, c'est bien le fait que "stabilité, flexibilité et engagement" sont les trois notions que recherchent avant tout les Millennials aujourd'hui. "Face aux incertitudes économiques et politiques, la Génération Y recherche la stabilité au quotidien et se montre moins encline que par le passé à changer d’emploi : 38% déclarent vouloir quitter leur entreprise dans les 2 ans (vs 44% en 2016) et 31% au-delà de 5 ans (VS 27% en 2016). De même, les jeunes plébiscitent un cadre stable avec un emploi à temps plein mais véritablement flexible (67%). Cette souplesse dans l’organisation du travail est considérée comme source de bien-être (66%), d’équilibre vie professionnelle-vie personnelle (65%) mais se révèle aussi être source d’engagement (65%) et permet l’atteinte des objectifs (62%)". Voilà, vous savez désormais ce qu'attend la jeune génération à l'égard de la technologie...et des entreprises !

Crédit : Netflix