TF1

Qui veut épouser mon fils saison 3 : Leader avec 36% de PDA auprès des 15-24 ans, la stratégie du programme décryptée

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un candidat de cette nouvelle saison.

Le phénomène Qui veut épouser mon fils ? est en marche. Diffusé depuis trois semaines sur TF1, le programme de télé-réalité enchaîne les bonnes prestations, en termes d’audiences classiques comme en termes d’audiences sociales. Quelle est la recette du programme ? Début de réponse par ici !

La semaine dernière, Air of melty vous a présenté son top 10 du mois dédié à la télé-réalité, qui révélait que Les Anges 6 et les Marseillais à Rio étaient les programmes les plus incontournables pour les lecteurs de melty.fr en avril 2014. A l’inverse, dans ce classement des 10 programmes les plus consultés et les plus commentés sur le site, l’émission Qui veut épouser mon fils saison 3, diffusée depuis fin avril sur TF1, apparaissait largement devancé, en s’affichant seulement septième sur 10, avec un indicateur d’intérêt estimé à 100 contre une moyenne de 708 sur la rubrique télé-réalité. Avec un taux sept fois inférieur à la moyenne, il semblait que le programme n’ait pas convaincu les jeunes lecteurs de melty.fr. Pourtant, les dernières audiences dévoilées prouvent que le programme génère bel et bien un public fidèle et jeune !

En effet, le troisième épisode de la troisième saison de Qui veut épouser mon fils ?, diffusé vendredi soir, s’est placé largement en tête des audiences en rassemblant 1,6 million de téléspectateurs. Parmi eux, ce sont les 15-24 ans qui ont surtout répondu présents, avec 36% de parts d’audience sur cette cible, soit plus d’un jeune téléspectateur sur trois ! Le vendredi 2 mai, la part d‘audience avait même atteint 48% sur cette cible. D’autre part, avec plus de 110 000 tweets échangés et une part de marché d’audience sociale de 88%, l’émission de TF1 s’est facilement imposée comme étant le programme le plus commenté de la journée sur les réseaux sociaux. Au total, plus de 350 000 tweets ont déjà été recensés autour du programme, en seulement trois épisodes. Or, sachant que les 15/24 ans représentent 42% des adeptes du livetweet, de tels chiffres prouvent de nouveau le succès du programme auprès des jeunes !

Les candidats suscitent de nombreuses réactions.
Le programme en est à sa troisième saison.
Crédit : TF1

Il faut dire que Qui veut épouser mon fils ?, qui bénéficie de la notoriété et du succès de ses deux éditions précédentes, a tout pour attirer le jeune public, cible principale de ce genre de programmes : le casting laisse apparaître de forts caractères, avec des candidats qui sont de véritables personnages créant de nombreux buzz, grâce à des phrases cultes et des scènes de ménages dont le public jeune raffole, très adepte du second degré. D’autre part, la case du vendredi soir, certes tardive, sert peut-être au programme : les jeunes restent connectés aux différents écrans de plus en plus tard, sur des écrans de plus en plus personnels. Ainsi, ils sont libres du choix du programme. Avec le vendredi soir qui signe le début du weekend, ce type de programme devant lequel ils sont certains de prendre du bon temps sans avoir à réfléchir est sans doute perçu comme arrivant au bon moment.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Qui veut épouser mon fils saison 3 : Le jeune public est-il en passe de décrocher ?
À lire aussi
Taxi Brooklyn : Bilan décevant pour la série de Luc Besson, leader mais avec de faibles audiences
À lire aussi
TF1 : Dispositif numérique complet pour le Mondial 2014, matchs diffusés sur ordinateur, mobile et tablette
Encore plus de contenus
Marketing il y a 4 heures

Just Eat mise sur Snoop Dogg pour donner un nouveau souffle à sa marque

Musique et marques font souvent bon ménage et Just Eat le prouve bien aujourd'hui. Le spécialiste de la restauration livrée a invité l'artiste rap adoré des jeunes Snopp Dogg a réinventer son célèbre jingle pour donner un nouveau souffle à sa communication. "Did somebody say Just Eat?", vous l'avez ?

Just Eat mise sur Snoop Dogg pour donner un nouveau souffle à sa marque
Qui veut épouser mon fils saison 3 : Leader avec 36% de PDA auprès des 15-24 ans, la stratégie du programme décryptée
Pixel de tracking