Quick : François Charpy, "Le Burger Bar et Burger King prouvent que le burger est un secteur porteur en France"

François Charpy veut que Quick devienne la "destination Burger".
Ecrit par

En début de semaine, la chaine de fast-foods Quick a annoncé son intention de se développer davantage sous la forme de Burger Bars, qui ouvriront sur des petites surfaces en centre-ville d’agglomérations et dans des lieux d’influence. François Charpy, directeur des opérations pour la France, a répondu à nos questions.

Lundi, airofmelty.fr vous a annoncé l’innovation lancée par Quick avec son Burger Bar, une enseigne au concept inédit visant à se démarquer de ses concurrents directs Burger King et Mc Donald’s, en proposant des restaurants de petite taille dans des lieux de forte affluence. Aujourd’hui, François Charpy, directeur des opérations pour la France, a accepté de nous parler en détail du projet. "Ce n’est pas une réponse à Burger King et ce n’est pas non plus un mini Quick", explique-t-il d’emblée. La naissance du Burger Bar est en fait le résultat d’un long processus. "Depuis l’année dernière, nous avons mené une analyse sur ce qu’est réellement la marque Quick, et notre conclusion a été que notre raison d’être, c’est le burger, tout simplement. Avec le Burger Bar, on cherche à se positionner en tant que ‘destination burger’. Le but, c’est que quelqu’un qui veut un bon burger classique se dise qu’il doit venir chez nous pour le trouver. Le Burger Bar est séparé du restaurant généraliste, mais il reste sous caution Quick, en exploitant le savoir-faire de la marque".

S’il affirme ne pas avoir peur de Burger King, qui prévoit d’ouvrir 25 nouveaux restaurants en France avant fin 2014, François Charpy se dit tout de même conscient de voir en la chaîne américaine un concurrent sérieux. "C’est une chouette ambition qu’ils ont de vouloir avoir autant d’enseignes que nous en France, mais il va leur falloir 10 ans voire 20 ans pour nous rattraper, tout en sachant que nous continuons nous-même à ouvrir des franchises chaque année". En tout cas, ce n’est en aucun cas par peur de la concurrence que Quick a lancé son nouveau concept. "Burger King a annoncé son retour en France en octobre. Ce n’est pas en six mois que l’on crée un concept comme celui-là. En revanche, notre lancement et le développement de Burger King prouvent clairement que le burger est un secteur porteur et que nous en sommes conscients. Burger King propose une nouvelle offre, tandis que nous offrons une innovation dans notre offre sur le marché actuel".

Le Burger Bar reposera donc essentiellement sur le crédo "Fast-Food, good food et easy food". Le côté fast-food, "c’est notre expertise depuis 40 ans" explique François Charpy. Le côté good food, lui, reposera sur l’exploitation du burger Giant, qui est la recette la plus vendue en France par Quick et qui se déclinera ici en quatre recettes et trois gammes pour satisfaire les clients. Enfin, le côté easy food correspondra à un menu simplifié qui proposera un seul format de frite, de la boisson à volonté et des glaces. Le premier Burger Bar ouvrira en mai dans le centre commercial Qwartz de Villeneuve-la-Garenne et le second est prévu pour septembre en plein cœur du deuxième arrondissement de Paris. L’enseigne prévoit également de s’implanter prochainement en Belgique, où la chaîne de restauration a été créée en 1971. Aucune campagne de promotion ou d’affichage n’est prévue tant qu’il n’y aura pas une couverture géographique assez forte. Quick ambitionne d’ouvrir 10 restaurants de ce type par an.

Crédit : AFP, X