Marketing

Ray Ban invite les jeunes à la détox digital, message puissant ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un couple mis à l'épreuve à cause de la technologie

A l'heure où la jeune génération est connectée en permanence à un ou plusieurs écrans, certaines marques cherchent aujourd'hui à les inviter à la déconnexion. Tout bon ou pas ? Début de réponse avec la dernière campagne de Ray Ban !

Il y a quelques heures, la rédaction d'Air of melty vous montrait une fois de plus à quel point les Digital Natives sont aujourd'hui connectés en permanence. C'est notamment une étude du groupe de communication Dentsu Aegis North qui a décrypté les usages digitaux des jeunes, entre mobile, messageries instantanées et vidéo. Toutes les études le confirment un peu plus chaque jour, les moins de 30 ans sont en permanence accrochés à un écran, quel qu'il soit. Et cela influe notamment sur leurs relations dans le monde réel. Surfant sur ce phénomène, le mois dernier, la marque The Kooples lançait Blackout, alias "le plus petit réseau social du monde", destiné à conquérir les jeunes et, surtout, à réunir les couples dans une toute petite bulle que personne d'autre ne pourrait venir percer. Reprenant cette état d'esprit, c'est aujourd'hui la marque Ray Ban vient de sortir une série de films mettant en lumière le fait que les jeunes couples ont désormais du mal à communiquer du fait de la place croissante de la technologie. Alors, cela va-t-il parler aux jeunes ?

Pour le savoir, rien de tel que de découvrir le film en question ! Glue, c'est le film conçu par Ray Ban et Never Hide Films, réalisé par Bo Mirosseni, qui "s’attache à analyser l’impact de la technologie, et plus particulièrement des téléphones portables, sur les relations amoureuses", comme l'explique le site L'ADN qui relaie l'information. Les deux protagonistes de l'action sont un couple que l'on remarque rongé par son addiction au mobile, à tel point qu'un ultime déclic les pousse à se débarrasser de toute la technologie pour pouvoir espérer se retrouver. "Je ne suis pas 100% anti-technologie", a déclaré Bo Mirosseni au sujet de cette campagne. "Je pense qu’elle peut nous aider à améliorer nos vies dans une certaine mesure. Toutefois, nous sommes devenus dépendants de nos téléphones pour de mauvaises raisons. Les gens oublient comment communiquer entre eux, nous devenons anxieux au point de devoir consulter Instagram ou Facebook, ce qui cause une rupture avec les autres. Si vous prenez le temps de vous arrêter et de regarder autour de vous, TOUT LE MONDE est sur son téléphone, tout le temps. C’est très bizarre". En somme, la campagne n'invite pas à la déconnexion totale mais bel et bien à une détox digitale, une pratique de plus en plus mise en lumière : se déconnecter pour mieux se reconnecter, les jeunes y sont-ils prêts ? L'an dernier, à la même période, Starbucks avait mené une campagne similaire, pour inviter les consommateurs à vivre de réels moments avec leurs proches. Quelque chose nous dit que, au vu du choc des attentats de Paris, les jeunes pourraient effectivement s'y montrer plus sensibles que jamais.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Black Friday, rendez-vous donné aux jeunes autour d'une expérience multicanale !
À lire aussi
Black Friday, Cyber Monday, quel bilan pour les marques ?
À lire aussi
La simplicité, mot-clé dans les achats en ligne des jeunes
À lire aussi
Marketing : iAdvize, "Le Community Messaging répond parfaitement aux attentes des jeunes" (EXCLU)
À lire aussi
Marketing : Quelles tendances pour l'entertainment en 2016 ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 1 jour

Adot : 7 nominations annoncées

En ce mois de mars 2021, la suite marketing cross-device Adot fait le plein d'annonces avec pas moins de 7 nominations stratégiques. Thibault Savary, Claire Barlet, Ilan Houssepian, Laure Guyot, Clément Raux, Grégoire Pirany et Nicolas Cosson sont les heureux nommés. Mais encore ?

Adot : 7 nominations annoncées
Ray Ban invite les jeunes à la détox digital, message puissant ?
Pixel de tracking