Infographie

Séries préférées, Binge-watching et web-séries, la génération Serial Watchers décryptée (EXCLU)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les séries !

Glee, c'est (presque) fini. Mais il est loin d'en être de même pour l'amour des jeunes pour les séries ! A l'heure où plus de 9 jeunes sur 10 suivent au moins une série, meltyMetrix, le département Smart Data de meltygroup, a décidé de passer au microscope toutes les séries préférées des moins de 35 ans. Combien de temps passent-ils devant l'écran ? Quel écran d'ailleurs ? Devant quelle(s) série(s) et pourquoi ? Ne zappez pas, toutes les réponses, c'est par ici !

Cette semaine, la série Glee touche à sa fin, après six ans de bons et loyaux services auprès du jeune public. Si les adieux du show signent la fin d'une période pour les moins de 30 ans, ils ne signent en aucun cas la fin d'une passion, celle qui unit les jeunes aux séries. Nous vous l'avions déjà dit, à l'occasion de l'interview d'Hervé Glevarec, auteur d’un ouvrage sur le rapport des jeunes adultes à la sériphilie, "les séries engagent les jeunes dans un questionnement, une réflexion quant à leurs propres décisions", ce qui explique la forte attirance des jeunes pour ce genre de programmes. Les séries et les jeunes, tel est justement le sujet de la nouvelle infographie signée meltyMetrix dévoilée aujourd'hui, qui passe au microscope toutes les séries préférées des jeunes, alias les Serial Watchers. Serial Watchers car ils sont pas moins de 94% à regarder des séries au quotidien, pendant près de 9 heures par semaine en moyenne, ce qui correspond à plus d'un épisode par jour ! Serial Watchers aussi car il y a un véritable sentiment d'addiction présent : dans cette étude menée entre le 18 janvier et le 28 février 2015 auprès de 6 864 internautes âgés de 15 à 30 ans, on apprend que 77% des meltynautes suivent plusieurs séries en même temps. Et de l'addiction à l'immédiateté il n'y a qu'un pas puisque 85% des jeunes cherchent à se procurer un épisode de leurs séries préférées dès le lendemain de sa sortie outre-Atlantique. Parmi les séries qui ont généré le plus d'intérêt chez les jeunes en janvier et février 2015, on retrouve The Vampire Diaries, Arrow, Grey's Anatomy, Pretty Little Liars ou encore The 100. Et preuve que les opérations de communication online telles que celle menée par 13ème RUE cette semaine pour le retour de Bates Motel vendredi sont pertinentes, c'est que 77% des sérievores déclarent découvrir de nouvelles séries sur Internet, devant le fait d'en parler entre amis, la télévision et la presse. L'infographie de meltyMetrix, le département Smart Data de meltygroup, vous réserve plein d'autres données pour mieux comprendre le rapport des 15-30 ans aux séries, nous vous laissons découvrir tout cela ci-dessous !

Télécharger l'infographie
Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Love me Younger : Saint-Valentin, sites de rencontres, valeurs, la jeune génération amoureuse décryptée (EXCLU)
À lire aussi
France, Espagne, Italie, comment les jeunes européens consomment-ils leur musique ?
À lire aussi
Projets de vie, inspirations, valeurs, la génération Why Not décryptée (EXCLU)
À lire aussi
Activité, Sport connecté, valeurs, le rapport des jeunes au sport décrypté par meltyMetrix (EXCLU)
À lire aussi
Streaming, pratique, temps d’écoute : Le rapport des jeunes à la musique décrypté par meltyMetrix (EXCLU)
Encore plus de contenus
Marketing

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?

Souvent, on parle du fait que les influenceurs et l'avis des pairs influencent directement les achats des 18-35 ans. Mais qu'en est-il de la publicité ? Les jeunes y sont-ils sensibles avant ou pendant leurs sessions shopping ? À en croire de récentes données signée Brandwatch, la réponse est oui.

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?
Twitter

Bientôt des Stories sur Twitter ?

La folie des stories sur les réseaux sociaux n'est pas près de s'arrêter ! Après Snapchat, Instagram, Facebook, YouTube ou encore Spotify, c'est désormais au tour de Twitter d'envisager de se lancer dans la publication de contenus éphémères. En tout cas, c'est ce que laisse à penser sa dernière acquisition.

Bientôt des Stories sur Twitter ?
Séries préférées, Binge-watching et web-séries, la génération Serial Watchers décryptée (EXCLU)
Pixel de tracking