Marketing

Sharing Economy, Rich Media, Messages, les 4 points-clés qui marquent la rupture des Millennials avec leurs aînés

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials ne font rien (ou presque) comme leurs aînés !

On vous le répète régulièrement, la jeune génération diffère en bien des points de ses aînés. Aujourd'hui, c'est Kantar Media qui le montre en mettant en lumière les 4 points-clés qui marquent la rupture des Millennials avec leurs aînés.

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty cherche à vous donner les meilleurs conseils pour vous aider à communiquer efficacement auprès de la jeune génération. Dans cette optique, nous démontons régulièrement les clichés qui concernent cette cible, qu'il s'agisse de la génération Z ou de la génération Y. Ainsi, en septembre dernier, nous vous présentions 6 idées reçues à oublier au sujet des jeunes, entre ultra-connexion, autorité et individualisme. Pas question de changer la donne en 2017 ! D'ailleurs, à ce sujet, nous avons entamé l'année en vous présentant 6 nouvelles idées reçues balayées autour des Millennials, cette fois autour des notions de propriété, télévision et Facebook. Aujourd'hui, c'est l'institut Kantar Media qui nous en apprend davantage sur les 18-35 ans, "hyper-connectés, multitâches, mobile addict et sur-consommateurs qui marquent la rupture avec les générations précédentes, surtout avec la génération X". Le tout se passe en quatre points-clés, que l'on découvre tout de suite. Sharing Economy, Rich Media, applications de messageries et Millennials au travail, voilà ce qui vous attend dans ce focus !

L'infographie signée Kantar Media

Le premier point qui permet aux jeunes de la génération Y de se distinguer de leurs aînés, c'est la notion de Sharing Economy, très présente dans leur vie. En fait, les Millennials seraient même au cœur de cette révolution, à en croire Kantar Media, qui s'appuie sur des chiffres très forts : "ils sont 38% à en faire leur mode de vie contre 28% pour la génération X". Et au-delà de ça, les plus jeunes valorisent également la Trust Economy. Mais qu'est-ce que c'est au juste ? Le fait que 15 millions d'advisers laissent un commentaire ou une critique concernant un produit ou une marque sur les réseaux sociaux. Wow. Cette donnée témoigne donc de l'importance d'une bonne présence sur les réseaux sociaux. Mais pas seulement ! Le deuxième point mis en lumière par Kantar Media est la grosse consommation de formats multiples en ligne par la jeune génération. C'est ce qu'on appelle la notion de Rich Media, avec notamment une ultra puissance de la vidéo et de la musique. Ces deux formats occupent respectivement 36 et 27% des usages des jeunes, contre 14 et 12% pour leurs aînés. Autre point démarquant les Y des X, c'est leur attrait pour les messageries privées : 48% des 16-35 ans utilisent Internet pour échanger via des messageries en ligne, là où un quart de la génération X préférera l'échange de SMS ou de MMS. D'où l'essor des chatbots auprès de cette cible ! Enfin, aujourd'hui, "les Millennials développent d'autres attentes face au monde du travail : s'ils sont carriéristes et prêts à devenir auto-entrepreneurs, 23% ne veulent pas d'un emploi à responsabilité". Les jeunes sont aussi plus nombreux que leurs aînés à privilégier le travail en équipe. Maintenant, vous savez tout sur ce qui caractérise la jeune génération en 2017 !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Intelligence artificielle, réalité augmentée, silos sociaux, les 10 tendances de consommation qui devraient marquer l'année à venir
À lire aussi
Comment les marques exploitent-elles l'essor des chatbots ?
À lire aussi
Quels bad buzz en 2016 pour quels enseignements en 2017 ?
À lire aussi
Noël 2016 : Amazon, Fnac, AliExpress, quels sont les sites marchands préférés des jeunes Français ?
À lire aussi
Comment les Millennials consomment (vraiment) l'User Generated Content ?
Encore plus de contenus
Marketing

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?

Souvent, on parle du fait que les influenceurs et l'avis des pairs influencent directement les achats des 18-35 ans. Mais qu'en est-il de la publicité ? Les jeunes y sont-ils sensibles avant ou pendant leurs sessions shopping ? À en croire de récentes données signée Brandwatch, la réponse est oui.

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?
Twitter

Bientôt des Stories sur Twitter ?

La folie des stories sur les réseaux sociaux n'est pas près de s'arrêter ! Après Snapchat, Instagram, Facebook, YouTube ou encore Spotify, c'est désormais au tour de Twitter d'envisager de se lancer dans la publication de contenus éphémères. En tout cas, c'est ce que laisse à penser sa dernière acquisition.

Bientôt des Stories sur Twitter ?
Sharing Economy, Rich Media, Messages, les 4 points-clés qui marquent la rupture des Millennials avec leurs aînés
Pixel de tracking