Snapchat

Snapchat : Comment ses utilisateurs trouvent du réconfort pendant le confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Snapchat : Comment ses utilisateurs trouvent du réconfort pendant le confinement ?

En ce mois d'avril 2020, Snapchat a décidé d'interroger ses utilisateurs français pour chercher à mieux comprendre comment ils vivent cette période de confinement. Des données qui permettent de bien cerner l'état d'esprit de la jeune génération, principaux utilisateurs du réseau social roi de l'éphémère.

En cette période de confinement, les réseaux sociaux jouent un rôle très important dans le quotidien de chacun. Et c'est notamment vrai pour Snapchat, qui a récemment lancé deux outils pour aider ses utilisateurs à mieux gérer la crise du coronavirus et combattre la désinformation liée au virus et qui a aussi choisi de lancer une lense d'appel aux dons pour lutter contre le Covid-19. Dans ce contexte, Snap a voulu comprendre dans quel état d’esprit sont ses utilisateurs français, de quelle manière ils essaient trouver du réconfort pendant le confinement, comment ils maintiennent le lien avec l’extérieur, ou s’informent. Pour ce faire, l'appli au logo fantôme a interrogé 1315 snapchatters français sur la période du 27 au 29 mars et a ensuite demandé au psychologue et psychanalyste Michael Stora, spécialiste des mondes numériques, d’analyser en détails les réponses des utilisateurs de la plateforme. L'occasion de voir que, pour trouver du réconfort en cette période compliquée, les snapchatters français cherchent avant tout du lien. Ainsi, comme le révèle l'étude, de toutes les activités qui permettent aux Snapchatters de trouver du réconfort, “rester en contact avec sa famille et amis” arrive largement en tête avec 62% ce qui prouve bien qu’en ces temps difficiles garder le lien avec les siens est une source évidente de bien-être. Viennent ensuite les pratiques vidéo-ludiques comme les jeux vidéo (d’ailleurs recommandés par l’OMS avec la nouvelle initiative, #PlayApartTogether), sur console ou sur mobile (61%), la TV et les films (55%), loin devant la pratique du sport ou de la méditation (32%) et l’information (24%).

Snapchat : Comment ses utilisateurs trouvent du réconfort pendant le confinement ?

Pour Michael Stora, le choix de ces activités pour s'occuper pendant le confinement montre l'existence d'une génération connectée pour qui "le lien virtuel est aussi naturel que le lien réel. L’important c’est de pouvoir partager des émotions. D’ailleurs, en deuxième place arrive les jeux vidéo et nous savons que c’est aussi un espace récréatif que l’on partage". Pour garder le lien avec leurs proches, les snapchatters français privilégient les appels téléphoniques ou vidéo (73%), ou Snapchat (69%), aux réseaux sociaux (64%) ou aux sms ou aux tchats (63%). Pour Michael Stora, cela montre bien que l'aspect visuel joue un rôle important dans nos mode de communication. "Le contact visuel semble prendre de l’ampleur et vient surement révéler que prendre l’autre par la vue, est un mécanisme pour lutter contre l’absence du corps de l’autre. Pallier à la séparation passe par un contact moins « froid » que l’écrit. LA voix et le regard vont combler l’absence du toucher". Pour autant, nombreux sont aussi les snapchatters français qui prévoient de profiter du confinement pour se retrouver eux-mêmes. 57% entendent développer leurs activités personnelles et prendre soin d'eux tandis que 55% prévoient de faire du sport et 34% veulent prendre des cours en ligne. Dans le même temps, les snapchatters français n'en oublient pas le besoin de s'informer.

Et c'est particulièrement vrai pour les plus jeunes. Les Snapchatters français de 13-17 ans se tiennent informés sur le Coronavirus principalement grâce à la TV (83%), grâce à Snapchat (35%) ainsi que des sites d’informations en ligne (35%). Par ailleurs, 72% des Snapchatters français estiment avoir suffisamment d’information pour éviter d’être exposés au virus. Par ailleurs, on note que les snapchatters français sont nombreux à s'inquiéter pour la santé de leurs amis et leur famille (81%), plus que pour la leur (44%). Seulement 30% se déclarent inquiet de l’impact de la situation sur les études, et 22% sur l’état de leurs finances. Enfin, l'avenir de la planète est également une des plus grande préoccupation des Snapchatters en cette période compliquée : pour 72% d’entre eux en France, un environnement moins pollué est l’un des impacts les plus positifs de cette situation et 41% considèrent que passer plus de temps avec leurs proches est l’un des principaux aspects positifs de la situation.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Snapchat lance une lense d'appel aux dons pour lutter contre le Covid-19
À lire aussi
Snapchat : Quel comportement ont les socionautes pendant le confinement ?
À lire aussi
Snapchat lance une section dédiée au Covid-19 dans Discover
À lire aussi
Snapchat : Toyota fait découvrir la nouvelle Yaris Hybride sous tous ses angles via la réalité augmentée
À lire aussi
Snapchat lance Dynamic Product Ads en France et sensibilise les jeunes au don du sang avec l'EFS
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Snapchat : Comment ses utilisateurs trouvent du réconfort pendant le confinement ?
Pixel de tracking